Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Laurence Chirac : Obsèques en toute intimité, Jacques et Bernadette soutenus

Les obsèques de Laurence Chirac, fille de Jacques et Bernadette Chirac morte le 14 avril 2016, ont été célébrées le 16 avril 2016 en la basilique Sainte-Clotilde à Paris. La défunte a ensuite été inhumée dans la plus stricte intimité familiale au cimetière du Montparnasse © Crystal Pictures/Bestimage
32 photos
Lancer le diaporama
Les obsèques de Laurence Chirac, fille de Jacques et Bernadette Chirac morte le 14 avril 2016, ont été célébrées le 16 avril 2016 en la basilique Sainte-Clotilde à Paris. La défunte a ensuite été inhumée dans la plus stricte intimité familiale au cimetière du Montparnasse © Crystal Pictures/Bestimage
Malgré sa santé précaire, l'ancien président de la République était bien présent pour l'adieu à sa fille, point final d'une existence difficile...

La grande blessure du clan Chirac était mortelle, et le coup de grâce est survenu cette semaine : Laurence Chirac, fille aînée de l'ancien couple présidentiel, est décédée jeudi 14 avril 2016 à l'âge de 58 ans, triste épilogue d'une vie gâchée par l'anorexie et émaillée de tentatives de suicide, à l'hôpital où elle avait été admise le dimanche précédent suite à un malaise cardiaque. Samedi matin, Jacques Chirac, son épouse Bernadette et leurs proches étaient rassemblés à l'occasion de ses obsèques pour lui dire adieu, en même temps qu'à son calvaire...

Farouchement protégée par ses parents du regard public depuis son adolescence et ce moment où tout a basculé, victime d'anorexie mentale à la suite d'une méningite, Laurence Chirac est partie en toute discrétion. Deux jours après sa mort, sur laquelle sa famille ne s'est pas épanchée, ses funérailles ont été célébrées dans l'intimité samedi matin de la basilique Sainte-Clotilde, dans le 7e arrondissement de Paris. Un dispositif policier avait été mis en place pour que rien ne vienne troubler le deuil et le recueillement de la famille ; tenus à distance raisonnable de l'édifice néo-gothique, les photographes de presse n'ont pu qu'apercevoir l'arrivée de l'ancien chef de l'Etat, en fauteuil roulant : en dépit de la fragilité de son état de santé, Jacques Chirac, 83 ans, s'était déplacé pour assister aux funérailles, entouré de son épouse Bernadette et de leur fille Claude. La veille, Jacques Chirac avait été dire adieu à sa fille aînée.

Le clan soudé dans le deuil

Comment aurait-il pu en être autrement ? Le mal de Laurence fut "le drame de [s]a vie", il n'avait pas eu peur de le confesser en 2007 dans un livre-entretien avec Pierre Péan : "J'ai une fille qui a été intelligente, jolie, et qui, à 15 ans, a été prise d'anorexie mentale. On a essayé, avec des gens gentils, de l'occuper à un semblant de travail, même non rémunéré... mais il n'y a rien à faire", expliquait alors sans fard ce père blessé, qui, longtemps, a suivi la recommandation des médecins d'aller quotidiennement déjeuner avec sa fille anorexique. Son autre fille, Claude, 53 ans, devenue son lieutenant et sa protectrice, lui apportait encore sa force en ces tristes circonstances, présente avec son époux Frédéric Salat-Baroux ; son ancien compagnon l'ex-judoka Thierry Rey, père de leur fils de 20 ans, Martin (lui aussi présent), était également venu témoigner son chagrin et son soutien.

Fidèles parmi les fidèles, François et Maryvonne Pinault ainsi que Bernard Arnault et sa femme Hélène étaient solidaires du clan Chirac, à l'instar de l'ancien ministre des Finances Thierry Breton. A l'issue de la célébration en la chapelle de Jésus-Enfant, Laurence Chirac a été inhumée dans la plus stricte intimité au cimetière du Montparnasse. Elle a enfin trouvé une forme de paix, après une vie de souffrance traversée dans l'ombre...

Un poignard dans le coeur des Chirac

"Mis à part la cérémonie de la passation des pouvoirs et d'intronisation de Jacques Chirac à l'Élysée, le 17 mai 1995 [elle était alors méconnaissable pour le public et entourée de deux infirmières, NDLR], elle n'est jamais apparue dans une manifestation officielle", écrit Franz-Olivier Giesbert dans la biographie qu'il consacre cette année à Jacques Chirac. En novembre 2012, contre toute attente, elle apparaissait en compagnie de toute sa famille pour la célébration du 80e anniversaire de l'ancien président à la Fondation Claude-Pompidou ; quelques semaines plus tard, un documentaire du journaliste Pierre Hurel (Le clan Chirac, une famille au coeur du pouvoir, narré par Charles Berling et diffusé sur France 3) constatait la "douleur permanente" que sa maladie infligeait aux trois autres membres du clan, "un poignard dans le coeur des Chirac".

Des observations dans l'intimité du clan qui faisaient écho aux rares déclarations de Bernadette Chirac à ce sujet, laquelle avait souligné en 2003 dans le magazine Ombre et lumière "la très grande solitude des familles" face à la maladie. Raison pour laquelle sa fondation avait financé la création de La Maison de Solenn par Patrick Poivre d'Arvor, structure dédiée à la prise en charge des troubles de l'adolescence et baptisée d'après sa défunte fille. L'ancien présentateur vedette des JT de TF1 a d'ailleurs été profondément ému en apprenant la mort de Laurence Chirac, "quelqu'un qui souhaitait faire le bien autour d'elle" et qui a "eu une vie cisaillée et extrêmement dure pour elle et pour son entourage". "Elle a beaucoup souffert tout le long de sa vie et ça été une épine dans le coeur de sa soeur, de ses parents et de tous ceux qui l'aimaient", déplorait-il au micro de RTL.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Hapsatou Sy et Vincent Cerutti se prêtent au jeu du "Pover of Love", en interview pour "Purepeople", le 14 février 2020 depuis le restaurant Vapiano, à Paris, où ils ont participé au reccord du monde de l'Italian Kiss, validé par le Guinness Book.
Sylvie Tellier évoque l'intégration des candidates trans à l'élection Miss France dans "Je t'aime etc.", le 9 octobre 2019 sur France 2.
Gad Elmaleh parle de sa première expérience sexuelle à l'âge de 14 ans dans une maison close de Casablanca. Confidences faites à Karine Le Marchand dans son émission "Une ambition intime" diffusée le 16 décembre 2019 sur M6.
Olivier Marchal raconte son expérience amoureuse avec un homme, sur le plateau de "Je t'aime etc", le 20 février 2020.
Elie Semoun en interview exclusive pour Purepeople. Le 17 janvier 2020.
Stéphane Guillon dans l'émission "Ça ne sortira pas d'ici !" sur France 2, le 6 novembre 2019.
Michel Drucker évoque le clash entre Serge Gainsbourg et Whitney Houston sur le plateau de "Quotidien" - mardi 7 janvier 2020, TMC
Nicolas Waldorf confie être né dans une fratrie de quadruplés dans "Incroyables Transformations" - 2 avril 2020, M6
La production de "N'oubliez pas les paroles" fait une erreur dans l'émission du 6 janvier 2020, sur France 2
Jade Hallyday et son amie Nina déguisées pour Halloween le 31 octobre 2019 à Los Angeles, story Instagram
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel