Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Le créateur de Pimp My Ride reconnu coupable du sordide meurtre de sa femme !

Le créateur de Pimp My Ride reconnu coupable du sordide meurtre de sa femme !
Pimp my ride présentée par Xzibit
3 photos
Lancer le diaporama

Le verdict est tombé ! Bruce Beresford-Redman, le producteur américain de 43 ans accusé d'avoir tué sa femme, vient d'être condamné par la justice mexicaine.

L'homme qui a produit les programmes Pimp My Ride et Survivor passait des vacances à Mexico avec sa femme Monica Burgos et leurs deux enfants dans le courant de l'année 2010 quand les autorités ont retrouvé le corps de son épouse dans la citerne des ordures du complexe hôtelier où ils séjournaient. Le couple était officiellement en vacances pour recoller les morceaux de son mariage en perdition après que Monica avait découvert que son mari la trompait. Malheureusement, les choses ne se sont pas passées comme prévu.

Reconnu coupable par la justice mexicaine, Bruce Beresford a été condamné la semaine dernière à douze ans de prison et 2 800 euros d'amende. Une condamnation qui a déclenché la colère de la famille de la défunte. Alison Triessl, la soeur de Monica, a publié un communiqué pour exprimer son exaspération à l'issue du verdict. "Nous sommes horrifiés et dégoûtés face à cette énorme erreur judiciaire. Pendant trois longues années, ce procès n'a servi à rien d'autre qu'à prouver l'innocence de Bruce et quels que soient les mensonges ou les fausses preuves sur lequel ce jugement est basé, cela déshonore la mémoire de Monica", a-t-elle fait savoir par le biais de son avocat qui réclame l'extradition du producteur télé vers les États-Unis.

De son côté, la famille de Bruce Berseford-Redman a aussi publié un communiqué sur sa page Facebook. "Cela ne rend pas service à la mémoire de Monica et ce n'est pas la justice qu'elle et Bruce méritent et que nous continuerons de réclamer", pouvait-on lire sur la page de la famille qui compte dès que possible faire appel du jugement. Bruce Beresford n'a jamais rien plaidé d'autre que l'innocence et assure toujours qu'il n'est pas coupable. Pourtant, ses voisins de chambre au moment des faits, des touristes britanniques, affirment avoir entendu une violente dispute puis des cris de détresse féminins dans la chambre du couple le soir du meurtre. Bruce a avoué s'être disputé avec sa femme sans toutefois avoir jamais été violent avec elle, tandis que ses avocats avaient au préalable assuré que les cris entendus étaient ceux de leurs jeunes enfants, âgés de 3 et 6 ans qui s'amusaient sur des jeux vidéo.

Bruce Beresford a aussi accordé une interview à la chaîne l'émission 48 Hours Mystery le mois dernier au cours de laquelle il n'a cessé de clamer son innocence. "Je n'ai pas tué ma femme, je n'ai jamais fait ça. Je ne peux pas comprendre comment quiconque entendrait l'histoire en entier pourrait croire que je puisse avoir tué ma femme. Est-ce que cela fait de moi un survivant ? Je pense qu'il y a encore beaucoup de choses à découvrir", a-t-il expliqué sur CBS. Une mise en scène qui semble toutefois un peu trop orchestrée...

Coline Chavaroche

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image