Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Le prince Ernst August de Hanovre lourdement condamné après avoir menacé une policière avec une batte de baseball

13 photos
Voir 13 photos
Le prince Ernst August de Hanovre lourdement condamné après avoir menacé une policière avec une batte de baseball
L'instance de Wels, en Haute-Autriche, a condamné Ernst August de Hanovre à 10 mois de prison avec sursis le 22 mars 2021. Le prince a été jugé pour des faits qui remontent à l'été 2020...

Le tribunal régional de Wels a tranché. Le prince Ernst August de Hanovre a été condamné, le mardi 23 mars 2021, à 10 mois de prison avec sursis pour des violences et menaces à l'encontre de policiers et d'employés - rapporte l'agence de presse APA. Il aura désormais interdiction formelle de consommer de l'alcool, devra être suivi psychologiquement et quitter sa résidence située en Haute-Autriche pour trois années complètes. Une sentence "impensable" pour l'ancien partenaire de Caroline de Monaco, dont il est séparé mais toujours pas divorcé.

Je ne me souviens que partiellement de ce qui n'est passé

Ernst August de Hanovre était jugé par l'instance de Wels pour des événements survenus durant l'été 2020, au sein de son pavillon de chasse de Grünau. En état d'ébriété, le prince aurait blessé un agent de police et menacé plusieurs de ses employés. Il aurait également menacé une policière avec une batte de baseball, cinq jours plus tard, et aurait fait preuve d'un comportement violent au mois de septembre suivant. "J'assume ma responsabilité, je regrette ce qui s'est passé et je suis prêt à couvrir les dommages, expliquait-il en ouverture d'audience, alors qu'il plaidait non coupable. Je ne me souviens que partiellement de ce qui n'est passé."

Ses avocats évoquaient un contexte particulier, durant lequel le prince Ernst August de Hanovre était "isolé depuis des années et trahi par son propre fils". En froid depuis bien longtemps avec son aîné - qui porte le même nom que lui -, qu'il accuse de dilapider les richesses familiales, il avait effectivement intenté un procès contre lui début 2021 afin de récupérer trois demeures : le château de Marienburg, le domaine familial de Calenberg ainsi que le palais de Herrenhausen situé à Hanovre.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image