Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Léa Seydoux maltraitée sur La Vie d'Adèle : "On m'a conseillé de la fermer"

Léa Seydoux - Les célébrités posent lors du photocall de la première de 'Zoe' à l'occasion du festival du film de Tribaca à New York le 21 avril 2018. © Charles Guerin-Morgan Dessalles/BESTIMAGE Lea Seydoux attends The Premiere of the movie Zoe during The Tribeca Film Festival in New York, NY on April 21, 2018. Photo by Charles Guerin-Morgan Dessalles/BESTIMAGE21/04/2018 - New York
11 photos
Lancer le diaporama
Léa Seydoux - Les célébrités posent lors du photocall de la première de 'Zoe' à l'occasion du festival du film de Tribaca à New York le 21 avril 2018. © Charles Guerin-Morgan Dessalles/BESTIMAGE Lea Seydoux attends The Premiere of the movie Zoe during The Tribeca Film Festival in New York, NY on April 21, 2018. Photo by Charles Guerin-Morgan Dessalles/BESTIMAGE21/04/2018 - New York
Il y a cinq ans, Léa Seydoux était à Cannes et triomphait avec "La Vie d'Adèle", Palme d'or 2013. À l'époque, avec sa partenaire de jeu Adèle Exarchopoulos, elles avaient révélé avoir été maltraitées sur le tournage... En écho à #MeToo, l'actrice revient sur cet épisode douloureux.

On avait presque fini par oublier, alors qu'à l'heure des mouvement Time's Up, #MeToo et #BalanceTonPorc, l'épineux épisode La Vie d'Adèle refait surface dans une interview accordée par l'une de ses héroïnes, Léa Seydoux, au magazine ELLE.

Rebondissant sur la question à propos de ce premier Festival de Cannes post-#MeToo – Léa Seydoux sera jurée sous la présidence de Cate Blanchett – la star française a appelé au changement "sur l'égalité des salaires" entre acteurs et actrices, mais aussi sur "la solidarité des femmes", parce qu'il "y a du boulot". "En France, il y a eu trop de voix divergentes sur ce sujet cet hiver, regrette-t-elle. Et ça ne m'étonne qu'à moitié. Lorsque j'ai dit, il y a cinq ans, qu'Adèle et moi-même avions été maltraitées sur le tournage de La vie d'Adèle, des actrices connues m'ont critiquée, et on nous a conseillées de la fermer si nous voulions continuer à travailler."

Elle accuse Abdellatif Kechiche d'avoir "tout de suite déplacé le sujet un terrain social", en arguant que si son actrice se plaignait, c'est parce qu'elle était "une bourgeoise, une petite fille gâtée". "C'est insupportable, tonne Léa Seydoux. Rien ne justifie qu'on torture des gens, et ça n'est ça qui rend le film meilleur." Et de rajouter : "Je pense qu'aujourd'hui notre témoignage, à Adèle et moi, serait reçu avec davantage de bienveillance. Enfin, je l'espère."

"T'es à poil toute la journée devant six personnes, donc il y a un moment où ça frôle l'humiliation [...] À la fin, on allait même bouffer à poil. Avec les cameramen, c'était Koh-Lanta", avait notamment raconté Adèle Exarchopoulos. "Parfois, Abdel nous criait : 'Plus, plus ! Je veux tu jouisses !' On était hébétées, il arrivait toujours un moment où on ne savait plus quoi faire", avouait de son côté Léa Seydoux, citant une des humiliations subies. "À un moment, on ne comprenait plus ce qu'il voulait, ce qui n'allait pas, ce qui manquait", clamait sa jeune partenaire.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel