Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Les Enfoirés : Le clip de 'Toute la vie' en pleine polémique, Goldman répond !

10 photos
Lancer le diaporama

Le clip des Enfoirés fait polémique. Jean-Jacques Goldman, auteur de la chanson, a décidé de répondre à la Toile en colère.

Sorti ce 23 février, le tout dernier clip des Enfoirés, Toute la vie, montre une chorale de jeunes gens en colère faisant face à la troupe des Enfoirés. Tout au long d'un titre très pop, les deux groupes s'interpellent pour parler des travers de la société actuelle. Les jeunes accusent leurs aînés de leur laisser un monde dans une situation peu enviable ("violence, chômage et sida") alors qu'ils ont, eux, pu profiter d'un vie plus douce ("paix, liberté, plein emploi"), et ces aînés - campés par les chanteurs stars des Enfoirés - leur répondent qu'ils ont en revanche la chance d'avoir la vie devant eux pour arranger les choses, les invitant donc à "se bouger" !

Un clip qui fait mouche. Sur la Toile, les internautes n'ont pas mis longtemps à clamer leur mécontentement, accusant les Enfoirés d'être devenus réacs, quand ils ne les traitent pas tout simplement de "vieux cons".

Taxée d'anti-jeunes, Toute la vie a donc déclenché un véritable tollé sur Internet. Jacques Attali y est même allé de son commentaire sur Twitter : "J'ai toujours détesté les Enfoirés. Leur dernier clip est un monument de vulgarité et de haine des jeunes. Au secours, Michel [Coluche]."

Face à cette indignation, Jean-Jacques Goldman, auteur de la chanson, a décidé de répondre via un communiqué, qu'il a également posté sur le réseau social de l'oiseau bleu. "C'est une chanson dans laquelle des adolescents reprochent aux générations qui les ont précédés l'état du monde qu'ils leur laissent : pollution, chômage, violence, dette, misère (c'est un sujet qui n'est pas si fréquent...). Les Enfoirés jouent le rôle des adultes qui leur répondent comme trop souvent : en se dédouanant et avec mauvaise foi, mais en espérant qu'ils feront mieux, peut-on lire sur le message du chanteur de 63 ans. Le fait que la jeunesse nous demande des comptes me semble la moindre des choses. Le fait que la chanson se termine en faisant confiance à l'avenir aussi. Jean-Jacques Goldman."

Cela suffira-t-il à calmer la polémique ?

Rappelons que le rendez-vous est pris : le dernier spectacle des Enfoirés intitulé Sur la route des Enfoirés sera diffusé vendredi 13 mars dès 20h50 sur TF1.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel