Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Louane droguée au GHB ? La jeune femme "titubait" selon les forces de l'ordre...

Louane droguée au GHB ? La jeune femme "titubait" selon les forces de l'ordre...
Par Gonzague Lombard Rédacteur
Passionné de chant, des Douze coups de midi et de la discographie de Jul, il rêve de participer à Fort Boyard malgré sa phobie des serpents et du Père Fouras. Son ambition secrète ? Découvrir ce qui se cache derrière le rideau mystère de Bataille et Fontaine pour y chanter en quartet. La vérité est au bout du couloir…
13 photos
Louane buvait tranquillement un verre avec la nounou de sa fille quand elle a commencé à se sentir très mal. Le médecin qui l'a analysé chez elle a tout de suite soupçonné une intoxication au GHB.

C'est une mésaventure qui arrive à de plus en plus de jeunes femmes, de manière extrêmement alarmante. Dans la ville de Paris, les intoxications au GHB - surnommé "la drogue du violeur" - se multiplient et une alerte a été lancée contre des piqûres contenant cette substance en soirée. Louane Emera a-t-elle été victime d'un tel acte sordide ? C'est ce que tente de définir une enquête de police qui a été ouverte puis confiée au commissariat du XVIIe arrondissement de notre capitale.

Des symptômes étranges

Louane Emera buvait un verre avec la nounou de sa fille Esmée, dans un café du quartier de Montmartre, rue des Abbesses, le lundi 13 juin 2022 vers 19h30, quand elle a commencé à ressentir de drôle de sensations. Elle n'avait pourtant bu qu'une seule boisson, n'avait pas bougé de sa table et n'avait été rejointe par personne d'autre. Surprise par des "symptômes étranges" comme des vertiges, des nausées et des vomissements - précise une source policière -, la compagne de Florian Rossi est rentrée chez elle en titubant. C'est le médecin qu'elle a appelé à domicile qui, après de sérieuses suspicions, lui a conseillé de se rendre au commissariat.

Selon le journal Le Parisien, le médecin a immédiatement pensé à une intoxication au GHB et l'a dirigée vers les forces de l'ordre. Il était important qu'elle obtienne une réquisition pour une prise de sang afin de déterminer l'origine de son intoxication. Ses résultats sont attendus et l'enquête suit son cours. Selon les informations de France Inter, plus de 300 personnes ont porté plainte pour "administration de substances nuisibles" depuis la fin du mois de mars 2022. Si vous ressentez des symptômes similaires à ceux décrits par Louane et que vous avez un doute, il est important de réaliser les tests adéquats le plus vite possible : le GHB est détectable dans le sang de 6 à 8 heures et dans les urines de 8 à 12 heures. Il est également conseillé d'aller porter plainte et d'éventuellement effectuer un dépistage anti-VIH, voire un traitement préventif post-exposition au VIH.

Affaire à suivre...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image