Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Loubna Abidar : L'actrice de Much Loved violemment agressée va sortir un livre

14 photos
Lancer le diaporama
Loubna Abidar, marraine de Camille Cottin, en interview pendant la soirée des Révélations 2016.
La jeune femme marocaine compte s'attaquer à l'Islam radical.

Vedette du sulfureux Much Loved, acclamé à Cannes puis à sa sortie en salles, Loubna Abidar était très attendue à la soirée des Révélations 2016. L'actrice marocaine n'était pas pré-sélectionnée au César du meilleur espoir féminin, mais avait accepté l'invitation de Camille Cottin (l'actrice de Connasse) à être sa marraine. Un choix que la comédienne française âgée de 37 ans avait expliqué à notre micro : "J'ai adoré le film Much Loved. Je trouvais que c'était important de continuer de parler du film, de son accueil au Maroc, de ce qui lui est arrivé, se faire taper dessus, maltraiter par la police, mais aussi de la censure dans l'art."

À ses côtés, Loubna Abidar semblait sur un petit nuage. Pour PurePeople, elle ne tarit pas d'éloges sur son "petit ange" Camille Cottin, "un petit coeur d'amour" dont elle s'avoue très proche aujourd'hui. Il y a quelques semaines pourtant, les deux femmes ne se connaissaient ni d'Eve, ni d'Adam. "J'ai tout de suite accepté, même si je ne la connaissais pas, nous avoue l'actrice de Much Loved. On m'a dit 'tu vas être la marraine de j'sais pas qui pour les César', mais c'est quoi les César, ces trucs-là. Je ne connaissais pas tout ça, parce que je suis une blédarde qui vient du Maroc profond. Au début, j'ai cru à une blague. Je me suis dit c'est pas possible, ils sont en train de me mentir pour me faire plaisir parce que je suis une blédarde. Mais ça me fait très plaisir, et ça me touche beaucoup, vraiment. La façon dont je suis arrivée en France, dont j'ai été accueillie, cette famille qui ne veut que du bien pour moi, faire mon bonheur."

Encore marquée par les événements du 5 novembre – la comédienne s'était faite violemment agressée par trois jeunes Marocains sur fond de censure autour du film Much Loved qui traite de la prostitution féminine – Loubna Abidar est revenue sur ce chapitre difficile. Elle va mieux, mais elle n'a pas oublié. Loin de là. Et l'actrice ne compte pas se taire, elle qui a été contrainte de quitter le Maroc pour "continuer à être une femme libre". "Je suis en train d'écrire un livre sur le film, sur ce bout de ma vie, et aussi un petit peu sur l'Islam radical, celui d'aujourd'hui, d'avant", nous a confié Loubna, ferme et sereine. Elle tournera ensuite, après avoir bouclé son ouvrage déjà très attendu. "Ça va être une surprise", promet-elle.

Christopher Ramoné

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel