Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Louis Bertignac et Laetitia : La naissance de leur fils Jack, un parcours du combattant !

Par Rachel Henry Rédactrice
Née à Londres, non loin de Kensington, elle démêle le vrai du faux sur la famille royale britannique, mais pas seulement. La reine Maxima des Pays-Bas, la reine Letizia d'Espagne et la princesse Victoria de Suède sont aussi ses copines. Quand les têtes couronnées ne sont pas de sortie, Rachel patiente en décryptant volontiers les tapis rouges, les premiers rangs des défilés.
12 photos
Fonder une famille avec Laetitia n'a pas été une mince affaire pour Louis Bertignac. Avant de donner naissance à son fils Jack, le couple a surmonté de nombreux obstacles. Un parcours sur lequel Laetitia revient aujourd'hui en toute sincérité.

Devenir mère a été un véritable parcours du combattant pour Laetitia Brichet, la compagne de Louis Bertignac. Dans une nouvelle interview accordée au site Joornal, le 28 mars 2021, la jeune femme de 33 ans est revenue sur l'arrivée compliquée de son fils Jack (4 ans). De sa conception à ses troubles moteurs, en passant par une naissance compliquée, le moins qu'on puisse dire est que la petite famille n'a pas été épargnée par les épreuves.

De sa relation passée avec Julie Delafosse, Louis Bertignac est déjà papa de deux filles, Lola et Lili (nées en 2004 et 2007). Mais concevoir un troisième enfant avec sa nouvelle compagne s'est avéré compliqué. "Cela faisait un an qu'on essayait d'avoir un enfant avec Louis. Mais ça ne marchait pas... On a fait plein d'examens pour voir ce qu'il n'allait pas, Laetitia a-t-elle expliqué. Fertilité moins importante pour Louis [de 34 ans son aînée, NDLR], ovaires polykystiques chez moi. On a dû affronter un parcours de PMA avec 6 ou 7 inséminations, puis 2 FIV."

Cette seconde FIV, Laetitia Betignac pensait au départ qu'elle n'avait pas marché non plus, après avoir eu des saignements... Alors en vacances, elle a tenté de se changer les idées avant de rentrer et faire un test de grossesse de contrôle. "Je voulais le voir de mes propres yeux pour tourner la page, et reprendre le parcours FIV sur de bonnes bases. Et là : POSITIF. Je n'en croyais pas mes yeux (...). Bébé s'est vraiment bien accroché en fait." Les premiers mois de grossesse, la future maman les a passés seule puisque sa célèbre moitié était en tournée. Mais à partir du troisième trimestre, présentant "tous les symptômes de pré-éclampsie", Laetitia Brichet-Bertignac a dû être hospitalisée jusqu'à la naissance de son fils.

Le petit Jack est finalement né le 19 novembre 2016 après une césarienne opérée en urgence. Là encore, cet heureux événement ne s'est pas exactement passé comme la jeune maman l'espérait : né prématuré, le nourrisson a d'emblée été transporté à l'hôpital Neker, tandis que sa mère était soignée pour une hémorragie interne. "Je n'étais pas dans la tête de Louis à cet instant mais il a dû être tellement perdu : Jack hospitalisé, et moi... qui repartait en salle..." Très marquée par cette grossesse et cet accouchement compliqués, Laetitia a passé trois mois dans le brouillard, avant d'avoir un déclic : "Mon fils, je l'ai voulu. Je me devais de lui prouver mon amour."

Aujourd'hui âgé de 4 ans, le petit Jack continue de voir des médecins régulièrement car il pourrait souffrir de dyspraxie, un trouble du développement moteur. C'est lors du premier confinement, alors que les écoles étaient fermées et que son fils passait tout son temps avec elle à la maison, que Laetitia Bertignac a constaté les premiers symptômes.

"Ce qui est vraiment dur, c'est pour Jack. Il doit gérer l'école, les consultations, la fatigue de tout ça. Ce n'est qu'un enfant. Cela me fait mal au coeur, et cela, d'autant plus quand il me demande pourquoi il doit aller voir tous ces médecins." Un "handicap invisible" que Laetitia Bertignac avait déjà évoqué à coeur ouvert sur son compte Instagram, en novembre dernier.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image