Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Luc Bondy : Mort d'une légende du théâtre...

5 photos
Lancer le diaporama
Le monde des planches a perdu l'un de ses plus brillants représentants.

Le grand metteur en scène Luc Bondy est décédé à l'âge de 67 ans, a-t-on appris de l'AFP ce samedi 28 novembre. L'agence cite l'Odéon-Théâtre de l'Europe, dont il était le directeur depuis 2012.

Malade, il avait dû reporter récemment la création d'Othello, prévue à partir de janvier, après avoir récemment brillé avec les mises en scène de pièces telles que Les Fausses confidences de Marivaux avec Isabelle Huppert et Louis Garrel ou le célèbre Tartuffe de Molière. Sur Twitter, la ministre de la Culture Fleur Pellerin s'est dite "bouleversée d'apprendre la disparition ce matin de Luc Bondy", saluant en lui "l'un des plus grands metteurs en scène européens".

"Accompagné depuis ses années de jeunesse par la maladie, a souligné le président François Hollande dans un communiqué, il ne renonçait à rien, travaillant sans cesse, souffrant, mais restant infatigablement à l'oeuvre [et a] incarné, par son histoire personnelle et par son travail exceptionnel, l'Europe de la culture."

Né à Zürich en 1948 et descendant d'une longue lignée d'hommes de lettres et de culture, Luc Bondy s'est imposé en quatre décennies comme un metteur en scène incontournable, une légende du théâtre. Egalement croisé au cinéma (acteur dans Les Années de plomb de Margarethe von Trotta, réalisateur pour Ne fais pas ça en 2004), Bondy s'est essentiellement illustré sur les planches, dès les années 1970, en Allemagne, des Chaises d'Eugène Ionesco à Comme il vous plaira de William Shakespeare ou encore On ne badine pas avec l'amour d'Alfred de Musset. Couronné de succès, le metteur en scène, après avoir brillé à Cologne, Bruxelles ou Berlin, finit par se retrouver dans le fameux Théâtre des Amandiers pour signer Le Conte d'hiver de William Shakespeare en 1988. Il adaptera Mozart (Don Giovanni et Les Noces de Figaro) et montera Racine (Phèdre), Beckett (En attendant Godot), Tchekhov (La Mouette) ou encore Marivaux (La Seconde Surprise de l'amour).

En 2012, il avait remplacé Olivier Py à la tête du théâtre de l'Odéon, avec la volonté d'y présenter un "théâtre européen" et "tourné vers l'avenir". Le remplacement d'Olivier Py avait suscité à l'époque une vive controverse, qui s'était apaisée au vu du bilan artistique de Luc Bondy à l'Odéon et avec la nomination d'Olivier Py au Festival d'Avignon.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel