Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Ludovic Butelle (Angers SCO) le revenant: "Quand on passe si près de la mort..."

Sa carrière aurait pu prendre fin prématurément en même temps que sa vie, en 2004, à 21 ans. Plus de dix ans après, d'un parcours plein de péripéties, le (re)voilà au sommet.

C'est la belle histoire du début du championnat 2015-2016 de Ligue 1 : tandis qu'un drame se jouait au Vélodrome de Marseille, avec une défaite d'emblée pour l'OM et la démission choc de Marcelo Bielsa, le SCO d'Angers venait contre toute attente s'imposer samedi soir à La Mosson, à Montpellier, s'emparant, seul, de la tête de la Ligue 1. Bien aidé par ses montants, Ludovic Butelle, gardien du club angevin, peut se féliciter d'avoir préservé sa cage. Et il y a tellement plus encore à savourer, pour le joueur de 32 ans...

Au début des années 2000, tous les signaux étaient au vert pour un tout jeune Ludovic Butelle dont les performances comme titulaire (saison 2003-2004) au FC Metz, son club formateur, laissaient augurer d'un avenir certain dans l'élite du football. Tellement prometteur qu'il ne manque pas de se faire remarquer par quelques grosses écuries européennes : dès l'été 2004, il choisit, malgré son jeune âge et sa faible expérience du haut niveau, de quitter la Lorraine pour l'Espagne et s'engage, promis à un rôle de doublure, avec le FC Valence, champion de la Liga et vainqueur de la Coupe de l'UEFA en titre. Ça ne se refuse pas. "J'avais la chance de pouvoir côtoyer le haut niveau, je l'ai saisie", analyse-t-il calmement, dans un entretien paru samedi 8 août dans le quotidien L'Equipe.

J'ai failli mourir, alors...

Le pari méritait d'être tenté, mais tourne court : à peine arrivé, il se blesse en match amical. Gravement, très gravement. "Après, se remémore-t-il douloureusement, lors d'un match de préparation en juillet 2004, j'ai eu la rate explosée dans un contact et j'ai failli mourir, alors... (silence) Quand on passe aussi près de la mort, puis de ne peut-être jamais pouvoir rejouer au foot, on relativise beaucoup. Avec le recul, je me dis que ma carrière n'est pas si mal."

Positif et récompensé pour s'être accroché, Ludovic Butelle n'oublie pas que le chemin vers le succès fut laborieux et semé d'embûches, après sa blessure, entre mauvais choix et, parfois, mauvaise attitude. Prêté successivement à Hercules, Valladolid, Lille (clubs où il fut peu utilisé) puis Nîmes, il ne se cherche pas d'excuses : "Lorsque j'ai été prêté à Valladolid (2007-2008), je ne me suis pas entendu avec le staff. Je n'ai pas toujours eu le bon comportement. Plus jeune, j'avais du mal à supporter les critiques et à rebondir, reconnaît-il. Or, pour un gardien, la force mentale est fondamentale. J'ai énormément travaillé sur cet aspect, comme sur tous les secteurs de mon jeu, et j'ai pleinement repris confiance à Arles-Avignon (2011-2014, Ligue 2). J'en récolte les fruits."

Désigné deux fois meilleur gardien de Ligue 2 aux Etoiles France Football, Ludovic Butelle, qui a rejoint le SCO d'Angers à l'été 2014, savoure de renouer avec l'élite : "Je retrouve la L1 en étant conscient de ma chance, avec confiance et surtout une énorme envie", déclare-t-il. Et puisque "32 ans, c'est encore jeune pour un gardien", on peut légitimement dire qu'il a l'avenir devant lui !

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Amel Bent sur Instagram, le 25 mars 2020.
Gad Elmaleh confie avoir été infecté par la Covid-19 dans "20h30 le dimanche" sur France 2, face à Thomas Sotto. Le 31 mai 2020.
M. Pokora dans le "19.45" sur M6, 2020.
Sophie Tapie, invitée dans l'émission "On n'est pas couché" sur France 2. Le 30 mai 2020.
Patrick Balkany s'explique dans l'émission "L'heure des pros 2", sur Cnews, le 22 juin 2020, après avoir été filmé en train de danser dans les rues de Levallois-Perret, dont il a longtemps été le maire d'avant d'être déchu.
Jean-Paul Belmondo a apporté son soutien aux soignants le 9 avril 2020, jour de ses 87 ans, dans un reportage du JT de 20h de TF1.
Albert de Monaco, testé positif au coronavirus, donne de ses nouvelles lors d'une interview accordée à TF1, le 29 mars 2020.
Didier Raoult sur LCI.
Laeticia Hallyday, story Instagram du 13 juin 2020.
Albert de Monaco, testé positif au coronavirus, donne de ses nouvelles lors d'une interview accordée à TF1, le 29 mars 2020.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel