Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Roland-Garros
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté

Marine Le Pen et Sandrine Rousseau en colère : leurs domiciles vandalisés par des pro Zemmour

Marine Le Pen et Sandrine Rousseau en colère : leurs domiciles vandalisés par des pro Zemmour
Par Tom Spencer Rédacteur
Fan des corgis, des iconiques Spice Girls, de la princesse Diana et adepte de tea time, Tom Spencer aime notamment relater la vie des membres de la couronne britannique mais n’est jamais contre un petit détour outre-Atlantique.
9 photos
La campagne pour l'élection présidentielle 2022 continue de subir des débordements injustifiables et, regulièrement, ils émanent du clan d'Eric Zemmour. Après son premier meeting marqué par de la violence physique entre ses soutiens et des manifestants anti-racisme, voilà que des partisants à lui s'en sont pris aux domiciles de deux opposantes.

La candidature d'Eric Zemmour à la présidentielle 2022 a fait vriller une partie de ses soutiens ! Violences pendant son meeting de Villepinte, vidéo choquante de militants simulant des tirs sur le président Macron et des élus de La France Insoumise et, désormais, vandalisme aux domiciles d'opposantes !

En effet, la candidate malheureuse de la primaire écologiste Sandrine Rousseau a annoncé que son domicile a été visé par des supporters d'Eric Zemmour. La façade et la porte d'entrée de son logement ont été dégradées dans la nuit du mardi 21 au mercredi 22 décembre. Sur Twitter, celle qui a perdu face à Yannick Jadot mais qui préside son conseil politique en vue de la prochaine élection, écrit : "Cette nuit des militants de Zemmour ont tambouriné, collé des tracts sur ma porte. Un pas de plus a été franchi dans la dénégation de la démocratie. Ces intimidations décuplent mon énergie à porter des discours écologistes, sociaux, féministes et antiracistes. J'ai déposé plainte."

La plainte a été déposée mercredi au commissariat de La Rochelle et fait état d'une "dégradation" de son domicile, à Lille. Sur la porte d'entrée de son appartement tout comme sur la façade de l'immeuble, on pouvait retrouver des "autocollants" du mouvement d'Eric Zemmour, Reconquête. Des sacs poubelle ont également été volontairement dispersés devant chez elle. "C'est de l'intimidation. À ce moment-là, je n'étais pas dans la maison mais mon conjoint y était. Heureusement, mes enfants n'y étaient pas", a-t-elle confié à France Info, choquée et en colère.

Elle n'est pas la seule à avoir subi ce sort puisque Marine Le Pen, candidate du Rassemblement National pour la présidentielle - qui chasse sur les mêmes terres d'extrême droite qu'Eric Zemmour - a aussi vu son domicile des Yvelines être pris pour cible. "Des tags appelant à voter pour Eric Zemmour, ainsi que des affichettes à son effigie, ont été retrouvés sur la façade du domicile de la candidate à l'élection présidentielle. Selon Marianne, le rétroviseur de la voiture de Marine Le Pen a également été cassé. Les faits se seraient produits dans la nuit de mercredi à jeudi", relate Le Parisien. Celle-ci a porté plainte jeudi 23.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image