Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Märtha Louise de Norvège : Son chaman adoré lui fait la plus belle des surprises

Märtha Louise de Norvège : Son chaman adoré lui fait la plus belle des surprises
Par Rachel Henry Rédactrice
Née à Londres, non loin de Kensington, elle démêle le vrai du faux sur la famille royale britannique, mais pas seulement. La reine Maxima des Pays-Bas, la reine Letizia d'Espagne et la princesse Victoria de Suède sont aussi ses copines. Quand les têtes couronnées ne sont pas de sortie, Rachel patiente en décryptant volontiers les tapis rouges, les premiers rangs des défilés.
Shaman Durek, la princesse Martha Louise de Norvège - Mariage de la princesse Alexandra de Sayn-Wittgenstein-Berleburg avec le comte danois Michael Preben Ahlefeldt-Laurvig-Bille à Svendborg au Danemark le 18 mai 2019.
21 photos
Lancer le diaporama
Shaman Durek, la princesse Martha Louise de Norvège - Mariage de la princesse Alexandra de Sayn-Wittgenstein-Berleburg avec le comte danois Michael Preben Ahlefeldt-Laurvig-Bille à Svendborg au Danemark le 18 mai 2019.
Ces derniers mois ont été éprouvants pour Martha Louise de Norvège : après le suicide de son ex-mari Ari Behn, le père de ses trois filles, la princesse s'est retrouvée séparée de son compagnon pendant six mois... Elle a finalement retrouvé le sourire pour son anniversaire.

Le 22 septembre est un jour de fête pour la princesse Märtha Louise de Norvège puisqu'elle fête aujourd'hui ses 49 ans. Mardi, la fille du roi Harald V et de la reine Sonja a reçu le plus beau des cadeaux : ses retrouvailles avec son petit ami, le chaman américain Shaman Durek, après six mois de séparation forcée à cause de la pandémie de coronavirus. Un heureux événement qu'elle n'a pas manqué de partager avec ses abonnés Instagram.

"J'adore les surprises. Et la meilleure des surprises a été toi, débarquant pour mon anniversaire, après six longs mois séparés, a écrit la princesse sur le réseau social. Cela a été si difficile, mais incroyable de voir comment, même sans se voir, nous avons renforcé notre connexion et notre compréhension l'un de l'autre. L'une des principales choses que cette période de coronavirus m'a montrées est que nous sommes des humains plus forts que nous le pensons et que nous pouvons tout surmonter, mais c'est mieux quand nos êtres chers sont proches."

Une jolie déclaration d'amour à laquelle Shaman Durek a répondu sur son propre compte Instagram : "Je suis si heureux de te voir. Cela a été vraiment difficile d'être loin de la femme que j'aime. Il y a des moments où j'ai lutté émotionnellement, mais mon amour pour toi est à toute épreuve et je suis béni de Dieu d'être avec mon ange pour son anniversaire. Je t'aime pour toujours. Joyeux anniversaire bébé."

La joie retrouvée, après des mois difficiles

Voilà maintenant plus d'un an que le couple a officialisé son idylle. Ces derniers mois ont été rudes pour Märtha Louise de Norvège puisqu'en plus d'être séparée physiquement de son compagnon, elle a dû faire le deuil de son ex-mari, l'écrivain norvégien Ari Behn, qui s'est suicidé le 25 décembre 2019. Cela faisait près de trois ans que les parents de Maud, Leah et Emma (17, 15 et 12 ans) étaient séparés, mais cette disparition a été une épreuve particulièrement douloureuse pour la princesse.

"Dans notre petite famille, nous avons traversé - et traversons toujours - une période difficile après la mort d'Ari. La plus dure que nous ayons traversée, avait-elle confié en mars dernier. Depuis Noël et même avant que le Covid-19 ne soit une réalité du monde, nous étions dans les sombres vagues de tristesse et j'ai dû trouver un point d'ancrage dans le rôle de parent pour trois enfants fragiles, beaux, vulnérables et gentils qui avaient besoin de moi 24 heures sur 24."

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image