Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Mélina (Mariés au premier regard 2021) : Tensions avec ses parents, mariage avec Yannick... elle dit tout

14 photos
Voir 14 photos
L'aventure "Mariés au premier regard 2021" a débuté sur les chapeaux de roues pour Mélina. La belle brune s'est mariée avec Yannick, avec lequel elle était compatible à 77%. Auprès de "Purepeople", la candidate est revenue sur le début de cette belle expérience.

Mariés au premier regard 2021 a débuté le 8 mars, sur M6. Les téléspectateurs ont ainsi fait la connaissance de Mélina, une éducatrice spécialisée de 25 ans. La belle brune compatible avec Yannick a fait des confidences sur son aventure auprès de Purepeople.

Pour quelle raison avez-vous décidé de vous lancer dans cette aventure ?

J'ai décidé de faire confiance à la science pour éventuellement me trouver la personne qui pourrait me correspondre. En sachant que je suis très exigeante avec moi-même, mais avec les autres également. Et là je me suis dit, pourquoi pas faire confiance aux experts, se baser sur des tests psychologiques. C'est vrai qu'au départ, j'ai tenté l'expérience sans forcément me dire qu'on allait me trouver quelqu'un. Pour moi, le mariage est quelque chose d'important. J'étais très sincère dans ma démarche. J'ai un côté très réfléchi et rationnel, mais je suis aussi une personne qui s'investit à fond et avec un petit grain de folie. Alors je me suis dit : 'On y va.'

Pouvez-vous nous parler un peu de votre passé amoureux ?

J'ai eu trois relations sérieuses. Je n'attirais pas, je pense, le profil qui me correspondait. C'était des personnes qui ne voulaient pas s'engager sur le long terme. On est dans une société où c'est de plus en plus difficile de trouver une stabilité au sein d'une relation je pense et de trouver une personne sincère qui souhaite construire quelque chose. Donc j'avais besoin de me dire : 'C'est bon tu ne t'occupes plus de ça et tu remets ton destin entre les mains de professionnels.'

Vous expliquez que vous aviez des kilos en trop étant plus jeune. Quel a été le déclic pour perdre du poids ?

A l'adolescence, suite à une rupture, ma plus longue relation, j'ai décidé de me reprendre en main. Je me suis mise au sport et j'ai changé mon alimentation. C'était une sorte de renaissance. Je voulais me dévoiler en tant que femme et me sentir bien aussi dans ma peau. C'est pour ça que j'ai perdu beaucoup de poids, 21 kilos à l'âge de 20 ans. J'en suis fière. Depuis j'ai pris goût au sport et c'est pour ça que maintenant, je suis assez sportive. Ca a été révélateur. Je me suis vue évoluer que ce soit par la perte de poids, mon estime et ma confiance en moi. Le sport a été très important.

Le regard des autres a-t-il également joué ?

Je ne l'ai pas fait pour les autres parce que quoi qu'on fasse dans la vie, on est souvent critiqué. Je l'ai vraiment fait pour moi, qu'importe ce que pouvait penser les autres.

Comment avez-vous vécu la longue attente entre les tests et l'annonce puis entre l'annonce de votre mariage et le jour de l'union ?

C'est vrai que je me suis posée davantage de questions. Je suis passée par beaucoup d'états d'âme. Je me suis demandé si je faisais le bon choix, si je ne me précipitais pas. C'est quand même l'expérience la plus folle de ma vie et c'est vrai que la Covid et le temps d'attente ont intensifié les interrogations. Mais je n'ai jamais perdu de vue l'objectif de trouver la personne qui pourrait éventuellement me correspondre. J'hésitais, parfois je doutais, mais je me suis dit qu'il fallait aller jusqu'au bout. J'avais toujours ce petit espoir qui me motivait. Des proches m'ont aussi beaucoup encouragée. Ca ne me ressemblait pas d'abandonner.

Nous n'avons pas vu vos retrouvailles avec vos parents pour leur annoncer la nouvelle. Pouvez-vous nous dire comment cela s'est passé ?

Avec mes parents, j'ai des relations qui sont plutôt conflictuelles. On a des rapports qui sont assez tendus. Sur le moment ca a été un peu froid, assez difficile à accepter. Je ne savais pas s'ils viendraient au mariage. Et à ma grande surprise, j'ai eu la chance de les avoir à mon mariage. Je l'avais déjà annoncé à ma grand-mère. J'ai un lien très fort avec elle donc ça m'a rassurée qu'elle me soutienne et m'accompagne tout au long de l'expérience.

Pour quelle raison est-ce compliqué avec vos parents ?

Je ne vais pas m'étaler sur le sujet. Mais dans la vie, il y a des moments où on traverse des obstacles et ça resserre ou éloigne les liens. C'est pour cette raison que j'ai souhaité me rapprocher des personnes qui me soutenaient. J'avais vraiment besoin de positivité et donc d'être entourée de bonnes énergies. Je ne voulais pas être chamboulée éventuellement par des avis négatifs. J'avais vraiment besoin de m'écouter moi. C'était aussi un moyen de me prouver que je pouvais m'émanciper, avoir ma vie de femme comme je l'entendais.

Lors du mariage, votre maman a fait une déclaration à Yannick en disant qu'elle aurait pu se marier avec lui si elle n'était pas avec quelqu'un. Vous vous y attendiez ?

Je n'ai pas trop apprécié la remarque de ma maman. La connaissant, ça ne m'a pas étonnée. C'était sa façon à elle, maladroitement, d'exprimer le fait que c'est un bel homme et qu'il allait me plaire.

Dans son portrait, Yannick dit qu'il veut 6 enfants. Qu'en pensez-vous ?

(Rires). Je pense que ça fait un peu beaucoup mais après, je ne sais pas de quoi l'avenir est fait.

Qu'avez-vous pensé en le voyant à la mairie ?

Je me suis dit "wahou". C'est tout ce que je voulais. Ca a été le coup de foudre au premier regard, la révélation. J'ai eu cette impression de le connaître. C'était magique. Je n'ai pas de mots assez forts pour décrire ce que j'ai ressenti en entrant dans la mairie. C'était une évidence. Je ne voyais plus rien autour, il n'y avait que lui et moi.

Appréhendez-vous la diffusion ?

Effectivement, il y a toujours une appréhension et des craintes parce que c'est une expérience médiatisée. C'est l'inconnu et parfois, ça fait peur. Mais je suis sereine parce que j'ai vraiment vécu les choses avec toute ma sincérité. J'y ait mis tout mon coeur. Quoi qu'il advienne, je sais qui je suis donc je me dis que tout va bien se passer.

Avez-vous peur de la notoriété ?

Ce n'est pas mon intérêt principal donc je me laisse porter. On verra au fur et à mesure comment cela va se passer. Il faut prendre le positif et penser à soi avant-tout je pense.

Contenu exclusif ne pouvant être repris sans la mention de Purepeople.com.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image