Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Metallica : James Hetfield chute lourdement en concert, son ego en prend un coup

10 photos
Lancer le diaporama
Même pas mal. Enfin un petit peu, quand même.

Les fans français de Metallica sont prévenus : James Hetfield et ses acolytes, qui se produiront à l'AccorHotels Arena de Paris ces 8 et 10 septembre 2017 avant de jouer à la Halle Tony Garnier à Lyon le 12, sont prêts à tout pour les régaler, y compris aux cascades improvisées et incontrôlées !

Alors que le groupe californien entame le volet européen de sa tournée mondiale, son emblématique frontman a en effet été victime d'une lourde chute en plein concert à Amsterdam le 4 septembre. Pour la première des deux dates de Metallica au Ziggo Dome (deuxième date européenne après le lancement à Copenhague), James Hetfield, 54 ans, s'est retrouvé au tapis : alors que le groupe jouait depuis un peu plus d'une demi-heure, le rockeur est tombé de tout son poids dans une des quatre trappes prévues pour les percussions additionnelles, laquelle s'était ouverte juste avant, pendant Now That We're Dead (extrait du dernier album, Hardwired... to Self-Destruct) – drôle de tombe. Immobile durant quelques instants, semblant encaisser le choc tandis que Kirk Hammett continuait son solo, il est ensuite sorti de sa fosse avec un peu d'assistance et a continué à jouer. Les tables de percussion sont alors apparues comme prévu, James se défoulant dessus comme le prouve l'une des vidéos réalisées par des spectateurs que nous vous proposons dans notre diaporama...

Une mésaventure que le génial guitariste et chanteur a choisi de tourner en dérision : "Tout le monde va bien ?, a-t-il demandé au public à la fin du morceau. Moi, ça va. Mon ego, un peu moins. Mais on va bien. Ça me vexe un petit peu." Il va tout de même falloir s'adapter à l'important dispositif scénique embarqué par le groupe sur les routes d'Europe, où il reviendra au premier semestre 2018.

Un accident heureusement sans gravité et sans commune mesure avec celui de 1992, lorsque Hetfield avait été brûlé par des effets pyrotechniques à Montréal.

Retour sur l'accident de James Hetfield à Montréal en 1992, brûlé par des effets pyrotechniques sur scène.
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel