Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Mort de Federico Martin Aramburu : révélations sur un assassinat en 3 actes

Mort de Federico Martin Aramburu : révélations sur un assassinat en 3 actes
Par David Contreras Rédacteur
Addict aux séries sur les vampires et les zombies, il connaît tout sur vos stars préférées, avec une petite préférence pour ce qui se passe outre-Atlantique. S’il a le sang chaud des Espagnols, il garde tout de même son humour bien français et ne recule jamais devant un jeu de mot bien senti.
14 photos
Décédé le 19 mars dernier, Federico Martin Aramburu venait de passer une soirée dans la capitale avec un bon ami. Le Journal du Dimanche a retracé les dernières heures de l'ancien rugbyman dans un récit glaçant...

Cela devait être un week-end de fête et de célébration et en quelques instants, la vie de Federico Martin Aramburu a basculé. L'ancien rugbyman de 42 ans, passé par Biarritz ou Perpignan était monté à Paris pour assister au superbe match entre l'équipe de France et l'Angleterre. Le soir précédent la rencontre, il a fait la fête avec un bon ami à lui, Shaun Hegarty, les deux hommes se rendant dans des bars parisiens pour passer un bon moment. Un drame pour le moment plutôt flou, mais un article du Journal du Dimanche donne des précisions sur cette soirée où tout a basculé.

Un drame qui se serait passé en trois actes majeurs à en croire nos confrères. Il est très tard dans la nuit lorsque Federico Martin Aramburu et son ami se rendent au Mabillon, une brasserie située dans le VIe arrondissement de Paris. Les deux hommes mangent un burger pour reprendre des forces après une longue nuit et en perspective de la journée du lendemain. Quelques tables plus loin, Loïk Le Priol, Romain Bouvier et Lyson Rochemir, la copine de Loïk, sont installés eux aussi à la brasserie. Le premier acte intervient après qu'un sans-abris soit venu demander une cigarette aux deux hommes issus des mouvances d'extrême droite.

On est chez nous. On fait ce qu'on veut. T'as pas à nous dire ce qu'on a à faire

Des termes comme "sous-hommes" sont employés par les principaux suspects dans cette affaire pour refuser la demande du SDF. Une attitude qui choque les deux anciens rugbymen, qui interpellent alors Loïk Le Priol et ses amis pour leur demander un peu plus de respect. Originaire d'Argentine, Federico Martin Aramburu a un accent lorsqu'il parle français, tout comme son ami Shaun Hegarty, originaire d'Irlande et cela ne semble pas plaire aux anciens membres du GUD (Groupe Union Défense). "On est chez nous. On fait ce qu'on veut. T'as pas à nous dire ce qu'on a à faire", lance Le Priol aux deux hommes, qui décident de ne pas répliquer.

Au moment de quitter les lieux, Federico Martin Aramburu tire la capuche de Loïk Le Priol et le déséquilibre, ce qui le met dans un état de rage intense, comme l'a confirmé un témoin de la scène récemment. L'acte 2 se joue à ce moment-là quand une violente bagarre éclate entre les deux groupes. Les deux rugbymen décident d'encaisser les coups plutôt que de répliquer. Le service d'ordre du Mabillon intervient environ 1 minute après.

Une véritable 'chasse à l'homme' dans les rues de Paris

Le troisième acte se déroule environ 5 minutes après cette altercation, comme l'explique le JDD. Federico Martin Aramburu et son ami décident de rentrer à leur hôtel, mais ils s'arrêtent avant au Welcome, un autre hôtel, pour soigner leurs blessures. De l'autre côté, les trois suspects se sont séparés pour tenter de les retrouver dans ce qui s'apparente à "une chasse à l'homme", comme l'indique le journal. C'est Romain Bouvier et Lyson Rochemir, à bord d'une Jeep, qui retrouvent les deux hommes en premier. Celui-ci va tirer à quatre reprises sur l'Argentin avant de prendre la fuite de son côté.

Loïk Le Priol arrive sur place et les évènements ne sont toujours pas clairs pour déterminer ce qui s'est vraiment passé à ce moment-là, mais les caméras de surveillance des boutiques pourraient apporter un éclaircissement. Loïk Le Priol aurait tiré à six reprises sur Federico Martin Aramburu, qui succombera à ses blessures. Depuis, les trois principaux suspects ont tous été interpellés malgré leur fuite. Le Priol a été retrouvé en Hongrie et Bouvier dans la Sarthe. Ils ont été mis en examen et sont désormais dans l'attente de leur jugement.

Loïk Le Priol, Romain Bouvier et Lyson Rochemir restent présumés innocents jusqu'au jugement définitif de cette affaire.

Retrouvez l'article du Journal du Dimanche sur leur site.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image