Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Roland-Garros
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Royauté

Meurtre de Federico Aramburu : l'identité du principal suspect dévoilée, il est connu de la police...

Meurtre de Federico Aramburu : l'identité du principal suspect dévoilée, il est connu de la police...
Par David Contreras Rédacteur
Addict aux séries sur les vampires et les zombies, il connaît tout sur vos stars préférées, avec une petite préférence pour ce qui se passe outre-Atlantique. S’il a le sang chaud des Espagnols, il garde tout de même son humour bien français et ne recule jamais devant un jeu de mot bien senti.
9 photos
Tué dans la nuit de vendredi à samedi, l'ancien joueur de rugby Federico Aramburu aurait été abattu par un homme bien connu des services de police et qui appartiendrait à une mouvance d'extrême-droite.

Ce week-end devait être la grande fête du rugby avec le match France-Angleterre en point d'orgue, mais il a été bien assombri par la mort tragique de l'ancien rugbyman Federico Aramburu, sauvagement assassiné dans la nuit de vendredi à samedi. L'ancien sportif argentin de 42 ans était venu dans la capitale pour assister au Crunch samedi soir au Stade France, mais après une nuit de fête et une altercation devant la brasserie Le Mabillon dans le quartier de Saint-Germain-des-Prés, il a été abattu en pleine rue.

Trois jours après ce terrible meurtre qui a mis la planète rugby en émoi, il semblerait que le principal suspect ait été identifié par la police. Il s'agirait de Loïk Le Priol, un militant d'extrême-droite, ancien membre du Gud (Groupe union défense), un syndicat d'extrême droite. Ce dernier est bien connu dans le milieu pour avoir créé en 2016 sa marque de vêtements dont le slogan est : "Babtou solide certifié, fringues imaginées par des blancs pour des blancs". Ancien militaire dans la marine, il était connu des services de police après une bien triste affaire révélée par Mediapart en 2016. À l'époque, il s'était filmé en train de frapper et humilier un ancien membre du Gud avec un compère. Après dix jours de détention provisoire, les deux militants avaient été remis en liberté contre le versement d'une caution.

Deux autres suspects recherchés

Les caméras de vidéosurveillance ainsi que les nombreux témoins sur place ont permis aux enquêteurs de la brigade criminelle de faire de Loïk Le Priol le principal suspect dans cette affaire. Deux autres personnes sont également recherchées, le complice du militant d'extrême droite ainsi qu'une femme d'une trentaine d'années qui pourrait être la compagne du principal suspect.

Toujours en fuite et recherchés pour le meurtre de Federico Aramburu, les trois suspects n'ont pour l'heure pas été interpellés par la police.

Loïk Le Priol reste présumé innocent jusqu'au jugement définitif de cette affaire.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image