Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Mort de George Michael : Le coming out le plus fracassant de la pop

Retour sur l'affaire qui a bien failli mettre fin à la carrière du chanteur...

Le soir de Noël, George Michael est mort à l'âge de 53 ans, vraisemblablement d'une crise cardiaque. En trente-cinq ans de carrière, l'artiste britannique né Georgios Kyriacos Panayiotou a vendu plus de 100 millions d'albums et su se réinventer et toujours revenir, malgré ses excès et un coming out qu'il n'a pas choisi de faire, dans des conditions plutôt embarrassantes qu'il a retournées à son avantage. Du grand art...

Petit retour en arrière : dans les années 1980, George Michael est la moitié du duo Wham!. Avec sa crinière peroxydée et ses mini-shorts, il fait craquer les adolescentes en leur chantant des bluettes pop sucrées et en se dandinant comme personne. Quand il lance sa carrière solo, en 1987, George Michael embrasse son statut de sex-symbol : torse velu sous son perfecto, boucle d'oreille, il chante I Want Your Sex, premier single de l'album culte Faith. Désormais caché derrière une armée de top models pour les clips Freedom! 90 et Too Funky, son aura se suffit à elle-même. En 1996, il vend encore 8 millions de disques de son troisième solo, Older. C'est alors que la machine déraille, en plein succès...

Le 7 avril 1998, George Michael est arrêté dans les toilettes d'un parc de Beverly Hills en pleine action, coincé par un flic sous couverture. Un peu contraint et forcé, le chanteur, alors âgé de 34 ans, fait son coming out sur CNN et se retrouve face à la justice. L'arrestation fait la une de tous les journaux, beaucoup y voient la fin de la carrière de l'artiste, qui plaide non coupable et reçoit une amende de 180 dollars assortie de quatre-vingt heures de travaux d'intérêt général.

La réponse de l'artiste : un tube et un clip coup de poing aussi sexy que déglingué dans lequel George Michael interprète un flic qui danse dans des toilettes qui se transforment en boîte de nuit. Le tout est entrecoupé de plans montrant toutes sortes de couples, dans des situations équivoques en public. Outside est tourné le 4 juin 1998 par Vaughan Arnell, deux mois seulement après l'arrestation du chanteur. Il annonce la double compilation best of qui s'écoulera à près de 9 millions d'exemplaires, intitulée : Ladies & Gentlemen: The Best of George Michael.

George Michael - Outside - 1998

Pour autant, Outside causera bien des soucis à George. Le policier responsable de son arrestation porte plainte, estimant que le clip se moque de lui. Il réclame 10 millions de dollars de dommages et intérêts à l'artiste. Il n'obtiendra jamais gain de cause, mais l'affaire traînera jusqu'en 2002.

Quant à ce coming out forcé, George Michael admet, dans sa dernière interview à la BBC, que cela ne lui a pas facilité la vie. D'abord avec la presse, qui y a vu la fin de sa carrière, puis au sein de sa famille : "Je crois que certains hommes étaient frustrés que leurs petites amies n'abandonnent pas l'idée que 'George Michael' n'avait pas encore rencontré 'la bonne fille'. Une idée partagée par ma famille étendue." Le chanteur se souvient également des années sida comme l'une des raisons qui l'auront retenu : "Lorsque le sida était un tueur, chaque parent d'une personne ouvertement gay était terrifié. Je connais ma mère assez pour savoir qu'elle aurait passé chaque jour à prier que je ne croise pas ce virus. Elle se serait inquiétée à ce point." Quelques années plus tôt, le chanteur avait estimé que son arrestation n'était sans doute pas le fruit du hasard, qu'il fallait peut-être aussi y voir de sa part une manière, certes directe et quelque peu violente, de mettre les choses au clair. George Michael estimait que mentir sur sa sexualité lui donnait l'impression d'être "malhonnête" et que le jour de son arrestation, son subconscient a sans doute pris les choses en main... pour le faire sortir du placard.

Restent ce clip et cette chanson, Outside. Un bijou d'humour, un pied-de-nez magique à ceux qui se réjouissaient de voir la virile icône "chuter". Beaucoup d'autres ont tout simplement adoré l'entendre chanter : "I think I'm done with the kitchen table, baby. Let's go outside."

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel