Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Mort de Jean-Pierre Pernaut : pourquoi il n'a pas pu annoncer son cancer à ses enfants

Mort de Jean-Pierre Pernaut : pourquoi il n'a pas pu annoncer son cancer à ses enfants
Par Caroline Perrin Journaliste
Obélix de la presse people, elle est tombée dedans quand elle était petite et n’a jamais vraiment quitté la marmite. Son passe-temps favori ? Éplucher les réseaux sociaux des stars pour dénicher des indices sur des ruptures ou des nouveaux couples encore tenus secrets.
17 photos
S'il s'est accroché jusqu'au bout face à la maladie, Jean-Pierre Pernaut ne s'est pas montré optimiste tout de suite. Comme pour chaque diagnostic de lourde maladie, le journaliste a mis du temps à digérer la nouvelle et à en parler avec les autres, ses enfants tout particulièrement.

Jean-Pierre Pernaut avait accordé une longue interview à Paris Match quand son second cancer du poumon avait été rendu public. Dans les pages de l'hebdomadaire, le journaliste de 71 ans gardait néanmoins le sourire en abordant la maladie qui s'abattait sur lui pour la troisième fois, après qu'un cancer de la prostate l'a touché en 2018. Il ne cachait pas avoir été quelque temps étourdi en apprenant qu'il allait de nouveau falloir se battre : "J'avais un peu de mal à digérer. C'est lourd d'apprendre cette nouvelle : j'ai pris un grand coup sur la tête, sans m'effondrer" expliquait-il. Le temps d'assimiler la nouvelle et de se préparer pour la bataille, Jean-Pierre Pernaut n'a pas vraiment pu évoquer le sujet avec les autres, en particulier ses enfants avec qui il parlait pourtant de tout sans "tabou" ni "honte" : "C'est une maladie sérieuse qu'il faut appréhender sérieusement. Je l'avoue, c'est d'abord Nathalie qui l'a évoquée avec eux."

L'ancienne star du JT de TF1 a "gardé la pêche" comme il le disait si bien, parce qu'il avait très longtemps eu un modèle de guerrière sous les yeux : "Ma mère a toujours été une battante. Elle voulait qu'on l'appelle pharmacien, et non pharmacienne, alors qu'elle était très féministe. J'ai été élevé au milieu des boîtes de médicaments, dans une foi totale en la médecine. Ma mère m'a appris qu'il ne fallait jamais se lamenter sur son sort". Jean-Pierre Pernaut ne l'a jamais fait et hors de question pour lui de baisser les bras.

Jean-Pierre Pernaut refusait de se laisser abattre. Oui, le mot cancer fait peur mais il n'a rien d'insurmontable : "Le regard des autres est plus compliqué à vivre, expliquait-il. Quand j'évoque mon cancer, la réaction est unanime : 'Ah merde !' Ça m'amuse. [...] Il faut arrêter les gens atteints d'un cancer comme des morts à court terme. On guérit du cancer, la vie est belle. Pourvu qu'elle dure longtemps". Ironie du sort, le journaliste n'a pas été emporté par la maladie mais par des complications survenues après une opération du coeur selon les informations d'Isabelle Morini-Bosc, amie proche du couple.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image