Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Mort de Max Mosley : overdose de son fils, scandale de l'orgie nazie... Une vie de drames

8 photos
Max Mosley est mort dimanche 23 mai 2021. Légende de la F1, sa vie avait été ponctuée de plusieurs scandales, de la sulfureuse affaire de l'orgie nazie à l'overdose fatale à son fils de 39 ans.

La Formule 1 est en deuil. Max Mosley est mort. L'ancien président de la Fédération internationale automobile (de 1993 à 2009) est décédé le 23 mai 2021 à l'âge de 81 ans. C'est Bernie Ecclestone, autre figure incontournable de la F1, qui a annoncé à l'AFP la triste nouvelle : "Max était comme un membre de ma famille, pour moi. Nous étions comme des frères. Dans un sens, je suis soulagé, parce qu'il souffrait depuis trop longtemps". Max Mosley était atteint d'un cancer depuis plusieurs années.

Jean Todt, son successeur à la tête de la FIA, a également réagi à l'annonce de la mort de son confrère : "Profondément attristé par le décès de Max Mosley, une figure majeure de la F1 et du sport automobile. En tant que président de la FIA pendant 16 ans, il a fortement contribué à renforcer la sécurité sur piste et sur route".

Né à Londres le 13 avril 1940, Max Mosley était le fils d'Oswald Mosley, fondateur dans les années 1930 du parti Brisith Union of Fascists, remarié en Allemagne en présence d'Adolf Hitler et de Joseph Goebbels, interné en 1940 au premier rang des sympathisants de l'Allemagne nazie du Royaume-Uni.

Il avait très tôt développé un goût pour la course automobile qui l'avait mené en Formule 2 au sein des écuries Brabham et Lotus, jusqu'à sa retraite comme pilote en 1969. Il avait ensuite été cofondateur et dirigeant de l'écurie March (1969-1977) avant d'occuper diverses fonctions au sommet du sport automobile mondial, dont trois mandats comme président de la FIA.

Il vécut notamment, à ce poste, la mort en course du Brésilien Ayrton Senna, lors du Grand-Prix de Saint-Marin en 1994, qui entraîna une refonte des politiques de sécurité autour des circuits.

Max Mosley a cédé les commandes de la FIA à Jean Todt en 2009, après avoir été au centre du scandale dit de "l'orgie nazie", après la diffusion de photos et vidéos d'une séance de sado-masochisme où il apparaissait en compagnie de cinq jeunes prostituées s'exprimant en allemand. Certaines étaient en tenue rayée de prisonnier, d'autres en uniforme, notamment celui de la Luftwaffe.

En juillet 2008, il avait obtenu plus de 76.000 euros de dommages et intérêts de l'hebdomadaire dominical News of the World, à l'origine de cette révélation. La justice britannique avait estimé que la scène d'ébats sado-masochistes, diffusée par le journal sur son site, ne présentait pas de caractère "nazi" et que l'enregistrement de la vidéo n'était pas justifié par le droit du public à l'information.

La vie personnelle de Max Mosley avait était marquée par la mort de son fils Alexander (39 ans), qui souffrait de dépression, et était tragiquement décédé d'une overdose de cocaïne en 2009. Il laisse derrière lui son épouse Jean Taylor, avec qui il était marié depuis 1960, et un fils, Patrick.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image