Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews
NEWSLETTER

Nabilla se souvient de son passage en prison : "Quand tu es enfermée dans 4 mètres carrés..."

Par Amal Benaim Rédactrice
Quand elle n’écrit pas, Amal aime jardiner ou siroter une petite tisane en rêvant de son prochain séjour au Maroc, terre de ses origines. Folle de patisserie, bien qu’elle ne sache pas suivre une recette correctement, Amal est une gourmande qui contemple le monde des célébrités du haut de son...1 mètre 50 !
15 photos
C'est avec une vive émotion que Nabilla Benattia a évoqué son passage en prison, en 2014. Dans les pages du magazine "Antidote" dont elle fait la couverture, l'influenceuse et femme d'affaires parle de son calvaire mais aussi des leçons apprises.

La vie de Nabilla est un véritable conte de fées. Venue de la télé-réalité, la jeune femme - qui a crevé l'écran en 2013 dans Les Anges et avant dans L'amour est aveugle - est devenue top modèle d'un jour pour Jean-Paul Gaultier, chroniqueuse chez Cyril Hanouna et l'une des premières influenceuses de France. Alors qu'Amazon Prime Video a mis en ligne la série-documentaire Nabilla sans filtre, dans lequel on découvre le quotidien de la jeune maman, cette dernière s'est offert un shooting très mode avec les équipes d' Antidote. Sur le site internet du magazine, celle qui a épousé Thomas Vergara a deux reprises s'est épanchée sur son passage en prison.

C'est en 2014 que la jolie brune de 29 ans poignarde son compagnon au thorax, lors d'une dispute qui a mal tourné. L'affaire fait grand bruit, d'autant plus que Nabilla écope d'une peine d'un mois et demi de prison, qu'elle a passé dans le quartier pour femmes de la maison d'arrêt de Versailles. Un souvenir pénible qui s'est révélé être une expérience bénéfique, comme le révèle la fondatrice de Nabilla Beauty. "L'acharnement médiatique, c'est une chose. Le milieu carcéral, c'en est une autre. Quand tu es enfermée dans 4 mètres carrés, tu réfléchis, tu te remets en question, tu refais ton parcours et tu te demandes ce qui a pu arriver pour que tu passes d'un plateau télé à une cellule avec des barreaux, en étant désignée par un numéro d'écrou", confie-t-elle à Antidote.

Durant ce bref passage en prison, Nabilla a ouvert les yeux et s'est rendu compte que sa liberté n'a pas de prix : "J'ai mis du temps à réaliser où j'étais. Au début, je ne faisais que dormir pour éviter d'assumer la réalité. Et puis, j'ai rencontré des gens comme Bernadette, 60 ans, dont 25 ans à tourner en rond dans la cour de promenade. Quand je suis sortie, c'était comme au Monopoly, retour à la case départ. Je n'avais plus de temps à perdre. J'en ai quand même pas mal bavé et quand je me dis que maintenant j'ai une famille, un business, de l'argent... Franchement, je ne pensais pas que j'allais réussir."

Remise de cette expérience, Nabilla s'en est servi comme tremplin en apparaissant dans une scène bonus de la série américaine Orange Is The New Black, dans laquelle elle a joué son propre rôle dans la saison 5.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image