Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Najat Vallaud-Belkacem : Détour inattendu par le monde de la chanson

L'ancienne ministre de l'Éducation Najat Vallaud-Belkacem, qui a mis sa carrière politique sur pause, a écrit les paroles d'une chanson qui porte sur un thème qui lui est cher : les migrants.

Bien qu'elle soit retirée de la vie politique, Najat Vallaud-Belkacem, 41 ans, continue d'oeuvrer pour les causes qui lui sont chères. Après le quinquennat de François Hollande, durant lequel elle a été ministre de l'Éducation, elle a été recrutée par l'institut de sondages Ipsos. En parallèle, elle a rejoint la maison d'édition Fayard, où elle chapeaute une collection d'essais dédiée à la culture. Mercredi 20 mars 2019, Gala nous apprend que l'ancienne figure politique s'est lancée dans la chanson, en écrivant les paroles du titre Lampedusa, qui porte sur les migrants.

"Je suis engagée de bien des manières pour cette cause, notamment au sein d'une fondation, relate la maman de Louis-Adel et Nour-Chloé à nos confrères. J'ai eu le plaisir de croiser la route de deux musiciens engagés eux aussi : Adrien Graf et la chanteuse Sarah Kaddour. On a décidé de dire les choses en musique." L'interprète du titre, Sarah Kaddour, s'illustre régulièrement sur YouTube où elle publie des reprises. Le texte écrit par l'épouse de Boris Vallaud raconte le voyage de migrants en mer Méditerranée : "La nuit tombe sur la rive, les lumières faiblissent déjà. Bateau ivre à la dérive. Gouvernail et rames de bois. Pas grand-chose pour qu'il chavire au beau milieu du détroit. Il n'était pas fait pour dix. Ils sont trente entassés là." Avec un refrain tout aussi beau : "Lampedusa pour un visa, si loin là-bas."

C'est un texte important pour Najat Vallaud-Belkacem qui souhaitait rendre hommage à "ces anonymes qui savent le prix à payer d'un passage en Méditerranée". "C'est modeste, mais ça fait partie des pierres toujours utiles à poser", conclut-elle.

LAMPEDUSA- écrit par Najat Vallaud-Belkacem, le 17 mars 2019.
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image