Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Naoil (Koh-Lanta) : "Je n'accepte pas qu'on dise que je ne mérite pas ma place"

Naoil (Koh-Lanta) : "Je n'accepte pas qu'on dise que je ne mérite pas ma place"
Par Sandra Ratesson Chef de rubrique médias
A bientôt 38 ans, Sandra Ratesson en a vu défiler des émissions de télévision, des animateurs et des candidats de télé-réalité. Membre de la génération Club Dorothée, elle a vu l’apparition mais aussi l’extinction de nombreux programmes. La scène du rapprochement physique entre Loana et Jean-Edouard dans la piscine de Loft Story, elle l’a vu en direct grâce à un abonnement ADSL d’époque.
Naoil Tita est la grande gagnante de "Koh-Lanta 2020". La sportive de haut niveau, qui attend son premier enfant, a accepté de revenir sur son aventure pour "Purepeople.com". Elle a notamment évoqué Claude, Inès et le tournage.

Vendredi 5 juin, Naoil Tita a gagné la grande finale de Koh-Lanta 2020 et les 100 000 euros qui vont avec. La future maman et boxeuse professionnelle a gagné les poteaux et a emmené Inès (tombée la première) face au Jury final. Pour Purepeople.com, elle évoque ce choix, ses partenaires de jeu et son futur.

Vous êtes la grande gagnante. Comment le vivez-vous ?

Je le vis très bien ! Je suis très bien entourée et, en même temps, vu les conditions dans lesquelles je me trouve, enceinte, c'est que du positif.

Pas trop dur en étant enceinte de rester assise aussi longtemps pendant le live ?

C'était difficile parce que ce n'était pas vraiment pensé pour les femmes enceintes. Le plateau était magnifique, mais les chaises n'avaient pas de dossier, du coup, ça m'a pris dans le dos et dans les omoplates. Ce n'était pas évident. Après, vu ce qu'on a vécu dans Koh-Lanta, on ne va pas se plaindre ! Alors j'ai patienté et j'ai serré les dents (rires). Mon fils, lui, n'arrêtait pas de bouger, il donnait des coups. Je pense que s'il avait pu sortir et répondre à Denis Brogniart, il l'aurait fait. Cette finale était donc très intense, même de l'intérieur.

Qu'allez-vous faire avec les 100 000 euros ?

Ce qui est sûr, c'est qu'on va pouvoir accueillir ce petit bout de chou dans de très bonnes conditions. On va fêter ça avec les proches et essayer de se faire plaisir en famille. Mon mari a déjà deux adolescents. Ils sont très heureux d'accueillir un petit frère dans la famille et faire un voyage avec toute cette tribu, ça me ferait plaisir. Et puis je pense mettre de l'argent de côté au cas où on vivrait quelques coups durs.

Choisir Inès vous assurait plus de voix. C'était donc un vote stratégique ?

J'ai voulu y aller face au Jury final avec ma copine. Et puis oui, j'avais plus de chances de gagner en la choisissant. J'ai longtemps réfléchi avant de prendre cette décision, mais c'était tout bénéf'.

Pourquoi ne pas l'avoir dit clairement ?

Je n'ai pas dit que c'était de la stratégie, car il n'y avait pas que ça. J'ai peut-être été maladroite lorsque j'ai expliqué mon ressenti. Claude voulait sûrement entendre ce mot, "stratégie", mais c'était plus compliqué, car en plus de cela, j'étais plus proche d'Inès.

Vous doutiez-vous que vous gagneriez ?

Oui et c'est pour ça que j'ai choisi Inès. Je me suis dit que, sur le plan social, affectif et relationnel, je me suis entendue avec tout le monde. Je n'ai pas trahi, je n'ai pas eu de conflits et je ne pense pas avoir blessé quelqu'un. Donc je savais que j'avais mes chances. Pour les candidats qui voulaient voter au mérite comme Teheiura, Jessica, Pholien, je savais aussi que je pouvais marquer des points.

Comprenez-vous l'engouement pour Claude ?

Je le comprends totalement. On emmène un héros sur l'île et pas n'importe lequel. Il arrive avec son public et il réalise des choses exceptionnelles. Du coup, forcément, ça n'a fait que renforcer ce que les gens pensaient de lui. C'est pour ça que je comprends la déception de ses fans par rapport aux poteaux. Ils n'ont pas pensé une seconde qu'il pouvait ne pas gagner. Quoi qu'il arrive pour les téléspectateurs, c'est lui qui devait gagner. Maintenant, ce que j'ai du mal à comprendre et à accepter, c'est qu'on laisse entendre que je ne mérite pas ma place. Je sais que c'est très facile d'être sur son canapé et de pouvoir juger de ce qu'il se passe sur l'île. Moi-même, je l'ai fait, mais franchement, on ne sait rien tant qu'on n'y a pas été.

Contenu exclusif ne pouvant être repris sans la mention de Purepeople.com.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image