Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Naomi Campbell : Le racisme dans la mode, un problème "toujours présent"

10 photos
Lancer le diaporama

Naomi Campbell est une référence dans la modosphère. Après 27 ans de carrière, le top model reste actif. Ses derniers projets ressemblent à des leçons de style. En couverture de magazine ou sur petit écran, la Panthère laisse sa grâce faire le travail.

Une succession d'ennuis avec la justice entre 2000 et 2008 l'a obligée à ranger ses griffes. La planète mode lui a pardonné ses écarts, préférant la voir à l'oeuvre sur une séance photo que dans un tribunal. Celle effectuée pour The Edit, le webmag du site net-a-porter.com dont l'actrice Emma Watson était la précédente covergirl, la montre en plein numéro de charme dans une vidéo en noir et blanc. Habillée d'une robe en cuir Michael Kors accessoirisée d'une ceinture Alexander McQueen et d'un perfecto Saint Laurent, Naomi Campbell coiffée d'un carré court, adopte l'attitude et exécute les gestes d'une icône chic et rebelle. Une description qui lui va parfaitement.

Dans son interview pour The Edit, Naomi Campbell évoque le racisme dans l'industrie de la mode, un problème récurrent auquel de jeunes mannequins sont confrontés : "Je pense que le racisme est toujours présent. Joan Smalls, Jourdan Dunn [top models porto-ricain et anglais de 25 et 23 ans] et moi parlons souvent ensemble, et je suis horrifiée des histoires qu'elles me racontent." Naomi Campbell parle également de The Face, l'émission de télé-réalité qu'elle produit, et qui vient de débuter en Grande-Bretagne.

"C'est chez soi qu'on est le plus jugé", déclare-t-elle à The Edit. La beauté ébène, star du défilé Diane von Fürstenberg à New York et du vernissage de l'expo d'Azzedine Alaïa à Paris, s'attend donc au pire venant des critiques sur son show diffusé tous les lundis sur la chaîne Sky Living, dans lequel elle endosse le rôle de mentor pour la Team Naomi, composée d'aspirants mannequins.

Elle ajoute : "Je veux que les gens comprennent ce qu'est le mannequinat et à quel point on travaille dur (...) J'aime être mentor bien plus que de devoir juger quelqu'un. C'est gratifiant de voir ces filles se transformer, cela me donne l'impression de faire quelque chose de bien." Un avis certainement partagé par Caroline Winberg et Erin O'Connor, les deux mentors de The Face version british !Anne Vyalitsyna et Lydia Hearst-Shaw prendront la relève dans la seconde saison de l'émission aux États-Unis, qui débutera en 2014.

I.N.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel