Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Obsèques de Rémy Julienne : la "peine profonde" de Jean-Paul Belmondo, absent

52 photos
Voir 52 photos
Obsèques de Rémy Julienne : la "peine profonde" de Jean-Paul Belmondo, absent
Vendredi 29 janvier 2021, se sont déroulées les obsèques de Rémy Julienne à Cepoy, dans le Loiret. Si plusieurs amis du grand cascadeur, décédé à 90 ans le 21 janvier dernier, se sont rendus sur place pour un dernier hommage, Jean-Paul Belmondo n'était pas en capacité de faire le déplacement. Une absence qui a causé une profonde peine chez l'acteur, mais il pouvait difficilement en être autrement.

Jean-Paul Belmondo voyait en Rémy Julienne un ami fidèle, un protecteur, un grand spécialiste des cascades avec qui il a maintes fois travaillé. Très affecté par la mort de son ancien partenaire de tournage, emporté par la Covid-19 le 21 janvier dernier, à l'âge de 90 ans, Jean-Paul Belmondo aurait aimé assister à ses obsèques, organisées vendredi 29 janvier à Cepoy, dans le Loiret, fief de Rémy Julienne. Malheureusement, Bébel n'a pas pu s'y rendre.

L'avocat de Jean-Paul Belmondo a exprimé la souffrance de l'acteur, qui a dû renoncer à voyager jusque dans le Loiret, "pour des raisons de santé". "La peine de Jean-Paul est profonde, (...) car il n'a pas pu venir aujourd'hui", a témoigné Me Michel Godest à l'AFP, rappelant que l'acteur, âgé de 87 ans, s'en remettait "les yeux fermés" à "son ami Rémy" lors de ses cascades.

C'est bien lui qui m'a protégé si souvent et cela n'a évidemment pas de prix

Le jour de l'annonce de Rémy Julienne, Jean-Paul Belmondo avait publié un communiqué pour exprimer son immense tristesse. "Comment résumer une si longue route avec Rémy ? Par trois mots : amitié, confiance et fidélité, avait-il débuté son message. Amis, nous avons fait ensemble les quatre cents coups. Devant son professionnalisme, son sérieux, sa détermination, mais aussi sa profonde humanité, je luis faisais une totale confiance et suivais à la lettre ses instructions. C'est bien lui qui m'a protégé si souvent et cela n'a évidemment pas de prix. Fidèle, il l'a toujours été comme moi-même, j'ai toujours voulu travailler essentiellement avec lui."

Jean-Paul Belmondo et Rémy Julienne cultivaient leur amitié en continuant à échanger : "Il y a encore quelques mois, il multipliait les appels pour me faire part de son dernier projet de cascade."

Rémy Julienne a été inhumé le 29 janvier dernier devant une centaine de personnes. L'homme aux 1 400 productions - qui participa notamment à plusieurs James Bond - a été enterré dans un cercueil bleu, blanc, rouge, portant le logo de sa société de production, une voiture rouge qui décolle.

En hommage à sa carrière, qui s'est étalé sur une cinquantaine d'années et qui lui a permis de doubler notamment Yves Montand, Alain Delon, Roger Moore ou encore Sean Connery, dans six James Bond, les génériques de plusieurs opus des aventures du célèbre agent britannique ont été diffusés.

Une centaine de personnes se sont déplacées pour lui rendre hommage. Bernard Menez, Raphaël Mezrahi mais aussi quelques cascadeurs comme Mario Luraschi étaient présents dans la petite église de Cepoy, près de Montargis. Tous étaient venus soutenir les trois enfants de Rémy Julienne, Diane, Dominique et Michel, qui se sont exprimés durant les obsèques. Justine Poulin, la dernière compagne du cascadeur était également présente. "Tu vas faire la fête : il y a Georges [Lautner, NDLR], il y a Johnny, Gil [Delmare, qui a lancé sa carrière, NDLR] et bien d'autres qui t'attendent", a-t-elle déclaré, comme l'avait rapporté La République du Centre.

Sur le parvis, une pancarte illustrée d'une photo de Rémy Julienne en compagnie de Jean-Paul Belmondo a accueilli les proches du défunt. "C'est la der des der, l'as des as de la cascade. Vas-y fonce, décolle à la perfection. Comme d'habitude, ton ami Bébel te regarde. Les anges de la cascade t'attendent", était-il écrit, signé "Les Cepoyens qui t'aiment".

Rémy Julienne, natif de Cepoy (Loiret), dont "il était le casse-cou du coin", a-t-il été rappelé lors de la cérémonie, a débuté dans le cinéma en 1964. Alors champion de France de moto-cross, il avait été approché pour doubler Jean Marais sur le tournage de Fantômas.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image