Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Oscar Pistorius : La justice ordonne sa remise en liberté

10 photos
Lancer le diaporama
Oscar Pistorius sera prochainement libéré après avoir purgé un an de prison. Il avait été condamné pour la mort de sa compagne Reeva Steenkamp la nuit de la Saint Valentin 2014.

Le 20 octobre prochain, Oscar Pistorius sera libre. Ainsi en a décidé la justice sud-africaine, qui l'avait condamné à 5 ans de prison après la mort de sa compagne Reeva Steenkamp, abattue de plusieurs balles la nuit de la Saint Valentin en 2013.

Les services pénitentiaires ont indiqué dans un communiqué la date de libération du champion paralympique après que la commission des libérations anticipées, qui se réunissait ce jeudi 15 octobre, a "approuvé la libération anticipée d'Oscar Pistorius à compter du 20 octobre". "La commission a pris en compte tous les éléments, y compris le rapport sur le condamné, les directives de la commission d'appel et les indications de la famille de la victime", ajoute le communiqué. Il aura ainsi purgé un an de sa peine derrière les barreaux, le reliquat se fera sous forme d'une assignation à résidence, puisqu'il devrait intégrer la maison d'un de ses oncles.

Cette libération est rendue possible par les textes sud-africains, qui autorisent un condamné à être libéré pour bonne conduite s'il a purgé au moins un sixième de sa peine. En juin dernier, la même commission avait déjà autorisé la libération d'Oscar Pistorius à la date du 21 août, provoquant la colère de la famille de la victime. Mais le ministère de la Justice avait à la surprise générale suspendu la libération de l'athlète, considérant la décision comme "hâtive" et "prématurée", demandant un réexamen de la demande du condamné.

Pour autant, Oscar Pistorius n'en a pas terminé avec la justice de son pays. Le procureur avait en effet fait appel de sa condamnation, considérant que la juge en charge de l'affaire n'avait pas fait une bonne interprétation de la loi en le condamnant pour "homicide involontaire" et non pour meurtre. Le 3 novembre prochain se tiendra donc le procès en appel de l'ancienne icône du sport paralympique devant la Cour suprême d'appel. Si celle-ci venait à déclarer Oscar Pistorius coupable du meurtre de sa petite amie Reeva Steenkamp, elle pourrait le condamner à une peine plus lourde ou le renvoyer en première instance.

Oscar Pistorius avait tué sa compagne Reeva Steenkamp de plusieurs balles alors que celle-ci se trouvait dans les toilettes. Au terme d'un procès fleuve, la juge Thokozile Masipa l'avait reconnu coupable "d'homicide par négligence", quand le procureur s'évertuait à démontrer qu'il avait volontairement abattu sa compagne, ce qui aurait dû entraîner une condamnation pour meurtre. Oscar Pistorius avait pour sa part toujours nié les accusations du procureur, jurant qu'il pensait avoir à faire à un cambrioleur.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel