Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Philippe Bas (Profilage) et l'arrivée de Shy'm : "Je n'avais pas d'a priori"

Philippe Bas (Profilage) et l'arrivée de Shy'm : "Je n'avais pas d'a priori"
Par Laïa Dabri Rédactrice
Laïa Dabri est curieuse. Hors de question pour elle de ne se cantonner qu'à un genre d'émission à la télévision. De Touche pas à mon poste aux Marseillais ou au Journal Télévisé, il n'y a qu'un pas qu'elle n'hésite jamais à franchir. Embarquez dans son univers où même les séries en tout genre ont leur place.
Philippe Bas et Shy'm sur le tournage de "Profilage", le 9 janvier 2020
15 photos
Lancer le diaporama
Philippe Bas et Shy'm sur le tournage de "Profilage", le 9 janvier 2020
L'acteur de "Profilage" s'est confié à "Purepeople" sur la saison 10 de la série de TF1. Philippe Bas a évoqué l'arrivée de Shy'm (Tamara Marthe de son vrai nom) et l'amour qu'il porte toujours à son personnage.

À partir du 12 mars 2020, TF1 diffusera des épisodes inédits de Profilage. Une saison marquée par l'arrivée de Tamara Marthe (alias Shy'm) dans la peau d'Élisa Bergmann. Interrogé par Purepeople, Philippe Bas, qui joue le commandant Thomas Rocher, s'est notamment confié sur sa collaboration avec la belle brune de 34 ans.

Que pouvez-vous nous dire sur cette nouvelle saison de Profilage ?

Il y a un nouveau personnage, une nouvelle physionomie de la série, une nouvelle arche scénaristique.

Comment votre personnage a-t-il vécu l'arrivée de sa nouvelle coéquipière Élisa ?

C'est plutôt lui qui sollicite son arrivée. Rocher est un peu en délicatesse avec son travail, avec l'exercice de sa fonction en réalité. Et le destin met le personnage d'Élisa face à lui. À l'issue de cette première rencontre un peu particulière, il va désirer l'avoir à ses côtés parce qu'il a assez vite compris son potentiel, malgré des travers et des choses cachées. Il a besoin d'elle. Donc il vit un peu cette rencontre d'une manière double. C'est-à-dire que ça lui tombe dessus et, ensuite, il va essayer de faire fructifier cette rencontre.

Et vous, comment l'avez-vous vécu ?

Je l'ai très bien vécu, même si je n'ai pas eu le choix parce que le départ de Juliette Roudet était acté. Elle a voulu partir, on a respecté son choix. À partir du moment où la chaîne a décidé de continuer la série, il fallait trouver quelqu'un d'autre. Et quand j'ai rencontré Tamara, ça s'est tout de suite bien passé. Je n'avais pas d'a priori parce que, de par mon histoire, je n'ai aucun problème avec une chanteuse qui devient actrice [Philippe Bas a été en couple avec Lorie, NDLR]. C'est quelque chose que j'ai déjà vu et que je comprends très bien. C'est une personne qui avait l'air très bien. On avait déjà échangé quelques mots, mais on ne se connaissait pas plus. On s'est rencontré lors d'une séance de travail pour la première fois. C'était assez immédiat, assez clair pour moi. Ce n'était pas une décision qui m'appartenait. Si on m'avait demandé mon avis, je l'aurais donné. Mais pour moi, c'était assez évident, c'était parfait. On a eu de la chance de l'avoir.

Comment la décririez-vous ?

C'est quelqu'un de très sympathique, qui a une très belle énergie. Elle est talentueuse. Je ne l'ai vue qu'une fois en concert, mais j'aime bien ses chansons. Je souhaite à tout le monde de pouvoir travailler avec elle.

Avez-vous gardé contact avec Juliette Roudet ?

On se suit toujours sur les réseaux sociaux. Après, elle a beaucoup de projets. Elle fait du théâtre, est prof de danse au Conservatoire, elle a deux enfants... Elle est très occupée. Mais je suis toujours d'un oeil sa carrière, ainsi que celle d'Odile [Vuillemin, son ancienne partenaire dans la série, NDLR]. Vous savez, j'ai partagé beaucoup de temps avec elles. Je sais à quel point elles ont donné pour Profilage. J'ai beaucoup d'égards pour ces deux actrices.

Vous lassez-vous de votre personnage ?

Je ne me lasse pas du tout, sinon ça se serait arrêté. Et je pense que les gens l'auraient senti. Je suis content, j'adore interpréter ce personnage. Je joue des émotions qui sont très différentes. Et cette nouvelle saison appelle une nouvelle dynamique. Ce serait difficile de se lasser à ma place. J'ai toujours des partenaires incroyables, en plus. Je sais que le public va se demander comment est le personnage d'Élisa. Et je trouve ça super, car c'est un nouveau challenge. Tamara a apporté sa véritable énergie, sa véritable composition, sa propre histoire. Elle n'a essayé d'imiter personne. En plus, j'ai l'opportunité de faire d'autres choses à côté.

Qu'est-ce qui pourrait vous faire arrêter ?

Que Profilage s'arrête !

Suivez-vous une préparation physique pour les épisodes ?

Pas en particulier parce que je fais du sport au quotidien. Je suis très sportif depuis toujours. Quand j'étais jeune, je faisais beaucoup de karaté en compétition, j'ai été vice-champion de France. J'ai toujours été dans le sport, ça m'a beaucoup aidé dans mon travail. Là, j'ai un projet, que l'on va sûrement faire cette année, qui aura aussi une dimension physique dans le personnage. J'aurai juste à mettre le curseur un peu plus haut.

Accepteriez-vous de prendre du poids pour un rôle ?

Bien sûr, surtout si c'est nécessaire. Vous savez, généralement, on ne vous le demande même pas, c'est vous qui y pensez. C'est le boulot des acteurs. Il peut se dire qu'il verrait son personnage un peu plus maigre ou un peu plus fort. Il ne faut pas prendre du poids juste pour prendre du poids. Si ça a du sens pour le personnage et que c'est subtil, bien sûr.

Toute reproduction interdite sans la mention de Purepeople.com.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image