Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Philippe Risoli : Il renie sa chanson et... met les choses au point avec TF1 !

5 photos
Lancer le diaporama

A 57 ans, Philippe Risoli est loin d'être médiatiquement mort. Celui qui a succédé à Patrick Roy à la présentation du Juste Prix sur TF1 - pour en être viré en 2001 - est toujours à l'antenne. Moins exposé qu'avec le Juste Prix, Risoli fait tout de même des merveilles sur Gulli : depuis 2009, il présente la nouvelle version de L'école des fans.

Mais c'est vrai que l'interprète du tube Cuitas les bananas (un son qui réchauffe les plus rigides du dancefloor) nous manque quand même un peu, alors notre confrère Laurent Argelier l'a passé au gril pour en savoir plus. Mais le quinquagénaire n'était pas de très bonne humeur...

Risoli renie son tube !

Il renie partiellement son tube Cuitas les bananas ! Une déclaration aussi choquante que si Timsit disait renier son tube Manies ma nana ! Risoli, qui a sorti deux albums, déclare : "Je n'ai jamais voulu être chanteur. Vous me parlez d'une chanson comme Les bananas que j'assume à moitié car elle n'est pas le reflet de ce que moi j'ai écrit lorsque je l'ai proposée à Polydor. Mais j'étais tellement heureux de faire un album que j'ai laissé faire des arrangements qui ne me correspondaient pas. [...] Cette chanson a été un peu détournée mais elle n'est pas le reflet de ce que je fais musicalement."

Il met les choses au clair avec TF1 et Etienne Mougeotte...

Il y a dix ans, il a été viré de TF1 et s'est donc ensuite mis à la chanson. Mais concrètement, comment tout cela s'est passé ? "Le juste prix, je souhaitais l'arrêter. J'estimais que je l'avais déjà animé pendant neuf ans, je l'avais pris dans des circonstances un peu particulières [suite à la maladie puis au décès de Patrick Roy, NDLR] et j'avais passé un certain nombre d'accords avec Etienne Mougeotte qu'il n'a pas respectés : je devais présenter d'autres émissions. On est à la fin de 2001, c'est l'arrivée de la télé-réalité, c'est l'arrivée d'une nouvelle vague d'animateurs dont Nikos Aliagas..."

Faut-il comprendre que ces animateurs, dont Nikos, ont contribué à son éviction ? Non, d'après l'intéressé : "Je n'ai pas été viré à ce moment-là, j'ai décidé moi-même de ne plus présenter ce concept."

Soit. S'il le dit.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel