Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Plastic Bertrand avoue et se trouve des excuses : "Je voulais chanter, mais il m'interdisait l'accès au studio" !

Plastic Bertrand
3 photos
Lancer le diaporama

L'affaire Plastic Bertrand passionne. Un rapport d'experts mandaté par la justice belge vient de dévoiler le pot aux roses. Ce n'est pas Plastic Bertrand qui chantait son tube de 1977, Ça plane pour moi, mais bien le producteur et compositeur de la chanson, Lou Deprijck.

Ce dernier expliquait même à La Dernière Heure qu'il était l'interprète des quatre premiers albums du Belge. Hier, le critique rock Gilles Verlant expliquait dans le Parisien que pour interpréter Ça plane pour moi à l'époque, il fallait avoir une dégaine particulière, à la mode, ce que ne possédait apparemment pas Lou Deprijck. Il fallait "un personnage déchaîné, très rock'n'roll, totalement extraverti, arrogant au bon sens du terme, pour incarner cette chanson". Plastic Bertrand était parfait pour le job.

Toujours hier dans Le Parisien, le chanteur déclarait trouver ces déclarations "dégueulasses" et évoquait même de possibles poursuites en diffamation contre Deprijck.

Interrogé aujourd'hui dans le journal belge Le Soir, Plastic Bertrand reconnaît pourtant les faits : "Moi je veux bien dire que ce n'était pas ma voix, mais il faut alors aussi dire que tout cela a été monté de toutes pièces par Lou Deprijck." Et quand le producteur déclare être la voix des albums de Plastic jusqu'en 1981 (soit 4 albums !), Plastic confirme : "Mais c'est moi la victime. Je voulais chanter, mais il m'interdisait l'accès au studio." Mouais...

Parmi ses albums figurent d'autres tubes comme Stop ou encore, Sentimental Moi, Tout petit, tout petit la planète.

Si, dans un communiqué officiel, Plastic Bertrand rappelle que la cour d'appel de Bruxelles a clairement indiqué que "juridiquement seul Plastic Bertrand à la qualité d'artiste interprète de la chanson", l'avocat de Lou Deprijck indique que le juge se bornait à noter que c'était le nom de Plastic Bertrand qui apparaissait sur les pochettes des disques. Il ajoute, catégorique : "Lou Deprijck est le seul interprète légal". L'avocat s'est surtout félicité que Plastic Bertrand reconnaisse enfin définitivement ne pas être l'interprète de "Ça plane pour moi". "Il était temps qu'il cesse de prétendre le contraire", a déclaré Me Alexis Ewbank, qui ne croit pas du tout à la menace d'un procès en diffamation de celui qui avait participé à La Ferme Célébrités 2 en 2005.

C'est sans doute un vrai coup dur pour Plastic Bertrand, dont la vie a été bouleversée par cette chanson qui a fait de lui une star dans plusieurs pays. Mais enfin, clairement, Plastic Bertrand reconnaît nous prendre pour des "couillons" depuis 33 ans !

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image