Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Prince Andrew : Cette conquête à qui il a tout accordé, même le trône

Prince Andrew : Cette conquête à qui il a tout accordé, même le trône
Par Rachel Henry Rédactrice
Née à Londres, non loin de Kensington, elle démêle le vrai du faux sur la famille royale britannique, mais pas seulement. La reine Maxima des Pays-Bas, la reine Letizia d'Espagne et la princesse Victoria de Suède sont aussi ses copines. Quand les têtes couronnées ne sont pas de sortie, Rachel patiente en décryptant volontiers les tapis rouges, les premiers rangs des défilés.
Caprice Bourret, ex-conquête du prince Andrew qui a osé prendre place sur le trône de la reine. Ici, le prince Andrew et Elizabeth II en 2020. Caprice Bourret en 1997.
19 photos
Lancer le diaporama
Caprice Bourret, ex-conquête du prince Andrew qui a osé prendre place sur le trône de la reine. Ici, le prince Andrew et Elizabeth II en 2020. Caprice Bourret en 1997.
En 2000, le prince Andrew a fréquenté l'ex-mannequin américain Caprice Bourret. Durant leurs deux mois de relation prétenduement platonique, le fils de la reine aurait laissé sa conquête profiter d'une pause sur le trône historique de sa mère au palais de Buckingham.

Voilà une anecdote qui ne risque pas de redorer l'image du prince Andrew, retiré de la vie publique depuis les nouvelles accusations d'agression sexuelle. Comme l'a rapporté une source du Sun le 1er mars 2020, le fils d'Elizabeth II n'aurait pas hésité à laisser une de ses anciennes conquêtes s'asseoir sur le trône de sa mère la reine. La femme en question n'était autre que Caprice Bourret, ancien mannequin devenu une personnalité de télévision connue outre-Manche. Celle-ci aurait brièvement fréquenté le duc d'York en 2000, quatre ans après son divorce d'avec Sarah Ferguson.

"Il l'a emmenée deux fois au palais de Buckingham, et à une occasion elle s'est assise sur le trône de la reine (...). C'est une chose particulièrement étrange à faire, surtout que la reine aurait pu arriver à tout moment !" Outre cette offense à la monarque et au protocole, Caprice Bourret serait même repartie avec un souvenir du palais : "Elle a repéré un bol qu'elle aimait et a demandé à Andrew si elle pouvait le voler et l'envoyer à sa mère. Elle affirme qu'il l'a laissée faire, et sa mère a adoré !"

Bien qu'ils aient partagé quelques rendez-vous galants, l'ex-mannequin a rapidement mis un terme à cette idylle : "Il n'y avait aucune chance de baiser passionné - il ne lui plaisait pas (...). Caprice a soudainement ignoré Andrew. Elle a arrêté de répondre à ses appels. Il n'a été qu'un gentlemen, mais simplement, il ne lui plaisait pas et s'est enfuie quand un article de journal a fait le lien entre eux. Il n'était pas son genre (...). Mais en tant qu'Américaine, elle était profondément amusée du fait qu'il était membre de la famille royale. Puis tous les rendez-vous secrets, bien que dispensables, étaient un bon sujet de conversation pour les dîners de famille."

Le prince Andrew n'était pas le seul membre de la famille royale à craquer pour Caprice. Toujours selon le Sun, son neveu le prince Harry aurait lui-aussi eu un faible pour la top et comédienne lorsqu'il était adolescent, au point d'avoir "un calendrier d'elle sur le mur de sa chambre" à l'école privée d'Eton. Alors âgé de 16 ans, le jeune Harry aurait été jaloux en apprenant qui son oncle fréquentait.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image