Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews
NEWSLETTER

Prince Harry et Meghan Markle : La personne à l'origine de leur amour démasquée

Meghan Markle avec son amie, sa "soeur", Misha Nonoo à Madrid en août 2016. Photo Instagram Meghan Markle et Misha Nonoo.
17 photos
Lancer le diaporama
Meghan Markle avec son amie, sa "soeur", Misha Nonoo à Madrid en août 2016. Photo Instagram Meghan Markle et Misha Nonoo.
Leur voeu de protéger l'identité de la mystérieuse bienfaitrice n'aura pas tenu longtemps.

Si les circonstances de leur rencontre et du début de leur histoire d'amour sont longtemps restées (et le sont encore en partie) floues, Meghan Markle et le prince Harry ont officialisé ensemble, lundi 27 novembre 2017, ce qu'on savait depuis longtemps : leur couple n'aurait pas existé sans le rôle joué par une connaissance en commun, à l'initiative d'un blind date. Qui ? Ils ne souhaitent pas le dire, mais cela ne suffira sans doute pas à la protéger...

"Comment vous êtes-vous connus ?" Telle fut logiquement la première question que la journaliste Mishal Husain (BBC) adressa au prince Harry et à Meghan Markle lors de l'interview qu'ils lui ont accordée dans la foulée de leur séance photo à l'occasion de l'annonce de leurs fiançailles. "Ah oui, notre première rencontre... On a été présentés, en fait, par une amie mutuelle, qui...", commence à répondre le fils du prince Charles. "Nous devrions préserver son anonymat et ne pas trop en dire", intervient sa fiancée. "Ouais, nous préserverons son anonymat", reprend alors Harry, se contentant de souligner que c'est "grâce à elle" et que se sont ensuivis deux autres entrevues à Londres en juillet avant que Meghan accepte de le rejoindre quelques jours au Botswana en août.

Malgré leurs efforts, il semblerait que l'entremetteuse à l'origine du bling date ayant fait naître le conte de fées qu'ils vivent ait été identifiée... Selon l'hebdomadaire britannique Hello!, son enquête approfondie et la confirmation obtenue d'un informateur, il n'y a aucun doute : il s'agit de la créatrice Misha Nonoo ! Proche amie de Meghan Markle, au point qu'on l'aperçoit dans certaines des publications Instagram passées de l'actrice américaine, et de même proche des princes William et Harry pour avoir été l'épouse de leur ami Alexander Gilkes (un ancien de l'Eton College), dont elle a divorcé en novembre 2016, elle n'est pas vraiment nouvelle dans le décor : la couturière installée à New York avait déjà été désignée dès l'automne 2016 comme celle qui avait provoqué la rencontre de Meghan et Harry, quelques mois plus tôt (Harry et Meghan s'accordent à dire que leur histoire a commencé "il y a seize mois", soit en juin 2016). Peu après, en août, elle partageait d'ailleurs des vacances en Espagne avec l'héroïne de Suits et leur ami Markus Anderson (les trois "M" réunis), tandis que le prince anglais partait en Afrique aider au déplacement de centaines d'éléphants d'une réserve à une autre.

Misha Nonoo, qui a d'autres connaissances au sein de la famille royale britannique (elle est amie avec les princesses Beatrice et Eugenie d'York, filles du prince Andrew et cousines d'Harry), publiait discrètement fin septembre sur son compte Instagram une photo de Meghan Markle portant une de ses créations lors des Invictus Games, événement où le prince et elle ont choisi de s'afficher publiquement ensemble pour la première fois.

Si elle n'a pas lâché le nom de son amie bien inspirée, Meghan Markle a en revanche accepté, lorsque la journaliste est revenue à la charge quelques instants après, d'en dire plus sur ce rendez-vous arrangé avec le prince Harry : "Oui, c'était clairement un coup monté, dit-elle en riant. C'était un blind date. Et c'est super intéressant, parce que nous en parlons à présent, mais à l'époque, vu que je suis des Etats-Unis, on n'a pas la même connaissance de la famille royale (...) Je ne savais pas grand-chose sur lui [Harry], du coup la seule chose que j'ai demandée quand elle a dit qu'elle voulait nous présenter l'un à l'autre, c'était une seule question : "Il est bien ?" Parce que s'il n'avait pas été gentil, ça n'aurait pas eu d'intérêt. Et alors nous nous sommes vus, avons pris un verre, et je crois que très rapidement nous avons dit : "Bon, qu'est-ce qu'on fait demain ? On devrait se revoir.""

Version que corrobore le prince Harry : "Et ensuite, c'était du genre : "sortons les agendas et voyons comment on arrive à faire marcher ça", vu que je partais un mois en Afrique et qu'elle travaillait."

Lui non plus ne savait guère qui était l'autre moitié du blind date, ce qu'il explique joliment : "Je n'avais jamais entendu parler d'elle jusqu'à ce que cette amie prononce les mots "Meghan Markle". J'étais là, genre : "D'accord, donne-moi des détails." Je n'avais jamais regardé Suits, jamais entendu parler de Meghan. Et j'ai été magnifiquement surpris quand je suis entré dans la pièce et que je l'ai vue. Elle était là, assise, et j'ai pensé : "OK, bon, il va falloir que j'élève mon niveau de jeu !""

Et Meghan de conclure encore plus élégamment : "Je pense que pour tous les deux, c'était vraiment rafraîchissant. Tout ce que j'ai appris sur lui, je l'ai appris de lui. Tout le contraire de si j'avais grandi au milieu des articles, des tabloïds et tout. Tout ce que j'ai appris sur lui et sa famille, c'est ce qu'il a partagé avec moi. Et réciproquement. Pour tous les deux, c'était vraiment une manière authentique de se découvrir."

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image