Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Pussycat Dolls : Accusé d'être un "réseau de prostitution", le groupe réagit

Le girls group a répondu aux accusations de Kaya Jones.

Le week-end dernier, Kaya Jones, membre éphémère du groupe Pussycat Dolls (qu'elle avait quitté en 2005 après quelques mois de participation), avait profité de l'ampleur de l'affaire Weinstein pour affirmer que le célèbre girls band avait été en réalité un vaste "réseau de prostitution". Selon elle, les chanteuses auraient longtemps été mentalement et sexuellement abusées par de grands dirigeants de la musique qui faisaient pression sur elles, menaçant de détruire leur carrière et leur réputation si elles refusaient de se plier à leurs exigences.

Dans ses tweets à charge, la jeune femme de 33 ans avait directement dénoncé les agissements de la fondatrice Robin Antin, affirmant que cette dernière avait longtemps piloté ce réseau en exerçant une pression psychologique sur ses membres. Par la suite, Kaya Jones avait détaillé l'une des agressions sexuelles dont elle aurait été victime lorsqu'elle avait "19 ou 20 ans", des faits qui auraient lieu à bord d'une limousine à Las Vegas. Robin Antin avait entre-temps démenti ces allégations "mensongères" auprès du site The Blast, assurant pour sa défense que Kaya Jones réclamait ses "quinze minutes de gloire".

Nous souhaitons sincèrement à Kaya le meilleur

Aujourd'hui, ce sont les Pussycat Dolls qui ont tenu à démentir officiellement les accusations de Kaya Jones. Dans un communiqué qui n'a pas été précisément signé (Nicole Scherzinger, Ashley Roberts, Kimberly Wyatt, Jessica Sutta et Melody Thornton sont-elles toutes impliquées ?), le groupe dénonce "de fausses allégations" et assure que les prétendues activités de prostitution évoquées par Kaya Jones "n'ont tout simplement pas eu lieu". Et de prendre la défense de Robin Antin : "Depuis sa création, les Pussycat Dolls et leur fondatrice Robin Antin ont soutenu et encouragé les femmes de tous les horizons à s'épanouir dans leur carrière. Si un membre ou un associé rapporte une quelconque forme d'abus ou de harcèlement, il sera pris très au sérieux et ses déclarations feront l'objet d'une enquête", lit-on.

En conclusion, le message s'adresse à Kaya Jones. "Si Kaya a expérimenté quelque chose que nous ignorons, nous l'encourageons pleinement à obtenir l'aide dont elle a besoin et sommes là pour la soutenir. (...) Nous souhaitons sincèrement à Kaya le meilleur et espérons qu'elle obtiendra l'aide qu'elle mérite", a-t-on déclaré. L'intégralité du communiqué est notamment disponible sur le site d'Entertainment Weekly.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Jessica Alba trinque à la fête de la bière, à Munich, en Allemagne. Soirée du lundi 30 septembre 2019.
Notre interview "vénère" de Charlize Theron et Seth Rogen, à l'affiche de la comédie "Séduis-moi si tu peux !", le 15 mai 2019 au cinéma.
Christina Milian sur Instagram.
Cody Simpson vient rendre visite à Miley Cyrus à l'hôpital- 8 octobre 2019.
Laeticia Hallyday et Jean Reno sur Instagram.
Christina Milian sur Instagram.
Eva Longoria et son fils Santiago à Paris- 23 sept 2019.
Hélène Darroze dans "Vivement Dimanche"- 30 juin 2019.
M. Pokora, Christina Milian et Violet à Universal Studios- 15 août 2019.
Matt Pokora au Salsa Festival d'Oxnard, en Californie, le 28 juillet 2019.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel