Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Qui veut épouser mon fils ? - Alban : "C'est une télé-réalité de merde !"

Qui veut épouser mon fils ? a tiré sa révérence vendredi 17 décembre, après avoir passionné les Français pendant huit semaines... Et depuis, les déclarations des Tanguy et des prétendantes fusent un peu partout dans les médias, tirant à boulets rouges sur les méthodes de la production. Certains hurlent au montage fallacieux quand d'autres parlent d'un tournage qui prive les candidats de toute spontanéité.

Aujourd'hui, Alban, le fils de Chantal, DJ à ses heures perdues, vient à son tour semer le doute... Invité dans l'émission de MiKL, qui officie sur Goom Radio depuis qu'il a fait ses valises de NRJ cet été, le célibataire dévoile sa vérité quant au tournage du jeu de TF1, dont la seconde saison est d'ores et déjà annoncée. Manipulations et mises en scène... Attention, ça balance !

"Sur le jacuzzi, au Maroc... Ils me font passer pour un mec chaud comme la braise. Moi, justement, je ne me chauffais pas du tout... D'abord, ils te choisissent ton programme, t'y vas et moi, j'en avais un peu rien à foutre. La prod m'a dit : 'Bon, Alban, il se passe rien. Essaie de chauffer un peu parce qu'on s'emmerde'. Et au final, ils gardent le truc où je m'approche d'elle et je me prends un rateau", raconte Alban, justifiant un montage douteux.

Il revient ensuite sur le casting de prétendantes qui lui a été proposé. Selon lui, la prod se doit de respecter un certain panel de "six ou sept filles" qui correspondent à certains clichés censés amuser le téléspectateur.

"On m'a proposé des filles qui n'avaient rien à voir avec ce que j'avais demandé. Dès le début, je leur ai dit : 'Je ne veux personne. Il n'y a personne qui m'intéresse clairement !'", assure Alban. Il explique, par la suite, que c'est en réalité la prod qui lui aurait demandé de "faire du spectacle". Et faire du spectacle équivaut plus ou moins à emballer des célibataires ou à les jeter sans considération.

"Je me suis rendu compte qu'ils montaient les filles contre moi pour qu'elles crachent dans mon dos en interview, c'est là que j'ai commencé à me rebiffer. Je me suis dit que j'étais trop sympa et que j'allais en prendre plein la gueule. Au final, je passe pour le mec aigri qui n'arrive pas à se taper des meufs !", poursuit celui qui a partagé une love story avec Angélique, prétendante de Giuseppe.

Et c'est à Alban qu'on laisse le mot de la fin : "C'est une télé-réalité de merde !". C'est ce qui s'appelle cracher dans la soupe !

Regardez l'interview vérité d'Alban en intégralité dans notre player vidéo !

JO
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel