Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

R. Kelly, gourou sexuel ? Une femme témoigne contre lui, sa carrière menacée

Un ancien flirt du chanteur détaille ses pratiques très étranges...

R. Kelly dans la tourmente, chapitre trois. Accusé de détenir plusieurs femmes sous son emprise et d'en faire ses esclaves sexuelles dans ses propriétés de Chicago et Atlanta (une enquête de longue haleine menée par le site Buzzfeed et publiée le 17 juillet affirmait qu'il leur promettait de lancer leur carrière en échange de faveurs sexuelles), le chanteur de 50 ans est aujourd'hui visé par le témoignage embarrassant d'une femme qu'il aurait manqué de séduire il y a plusieurs mois. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que ce nouveau récit ne devrait pas arranger les petites affaires de la star du R&B...

Contactée dimanche 23 juillet par TMZ, la femme en question (dont l'identité n'a pas été révélée) affirme avoir rencontré l'interprète du tube I Believe I Can Fly après l'un de ses concerts en décembre 2016. A l'époque, elle était âgée de 20 ans. Elle affirme que R. Kelly lui a donné son numéro et qu'ils ont régulièrement échangé des messages avant que celui-ci l'invite chez lui à Atlanta, l'exhortant à "porter quelque chose de sexy".

Il était de plus en plus agressif et voulait tout contrôler

Afin d'appâter la jeune femme, l'artiste américain lui aurait promis qu'il l'aiderait à devenir actrice et mannequin et qu'il serait également présent pour l'aider financièrement. Intriguée mais quand même méfiante, la jeune femme a accepté son invitation à la seule condition de pouvoir venir avec une amie. Une requête qui a été acceptée. Sur place, "les téléphones étaient interdits, puis elle a été soudainement escortée jusqu'à la chambre de R. Kelly", relate TMZ.

A l'intérieur de la pièce, R. Kelly aurait alors demandé à la jeune femme de "prendre la pose comme un mannequin", avant de la convaincre de "prendre des photos sexy d'elle". Un shooting pour lequel elle a été payée 200 dollars, somme que R. Kelly lui aurait glissé afin qu'elle s'achète "de la lingerie noire, des chaussures à talons et du rouge à lèvres pour sa prochaine visite... Ce qu'elle a fait", lit-on.

Dans son témoignage, la femme confie qu'elle a ensuite rendu visite à R. Kelly encore deux fois, mais seule. "Mais à chaque fois, il était de plus en plus agressif et voulait tout contrôler", écrivent nos confrères de TMZ. En février, lorsque R. Kelly lui a suggéré de le rejoindre cette fois à Los Angeles et "sans amener personne", elle a fini par ne plus lui répondre, prenant ses distances. Elle a également précisé qu'elle n'avait jamais eu de rapports sexuels avec lui.

Sa carrière menacée

Attaqué de toutes parts pour ses méthodes peu conventionnelles, considéré comme un "gourou" impitoyable à la tête d'une "secte" très étrange, R. Kelly s'est défendu la semaine dernière de détenir des femmes contre leur volonté. Alertée, la police a mené une enquête avant de conclure qu'il s'agissait de "relations consentantes entre personnes majeures". L'une des captives supposées du chanteur, Joycelyn Savage (21 ans), s'était même exprimée en vidéo pour le site TMZ, affirmant qu'elle était une femme libre et exhortant sa famille (qui a participé à l'enquête de Buzzfeed) à cesser tout ce battage médiatique. "Je voudrais juste dire que je vis une vie très heureuse et que je ne subis aucun lavage de cerveau ou quoi que ce soit de ce genre. (...) Je ne suis pas retenue en otage", avait-elle déclaré.

Quoi qu'il en soit, ces nombreux remous pourraient peut-être impacter la carrière de l'artiste. Après les révélations de Buzzfeed, une pétition en ligne a en effet été lancée pour exiger de Sony Music, le label de R. Kelly, qu'il mette un terme à son contrat. Jusqu'à présent, plus de 35 000 signatures ont été recueillies. "On ne doit pas laisser des agresseurs passer au-dessus des lois sous prétexte qu'ils sont riches et célèbres. Ensemble, faisons de R. Kelly un symbole pour les droits des victimes, pour montrer aux agresseurs que personne n'est intouchable", lit-on sur The Petition Site. Difficile, néanmoins, de prouver sa culpabilité lorsque toutes ses supposées victimes sont majeures et "consentantes"...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Christina Milian en lingerie bleue le 1er avril 2020, pour annoncer qu'elle est la nouvelle ambassadrice de la marque Savage X Fenty de Rihanna.
Kylie Jenner le 1er mars 2020 sur Instagram.
Laeticia Hallyday, story Instagram du 13 juin 2020.
Le cadeau de Stella pour Ahlamalik Williams le 24 avril 2020.
James Van Der Beek explique la série "Dawson" à sa fille Olivia. Instagram. Le 26 février 2020.
M. Pokora a republié une vidéo de Christina Milian souhaitant une joyeuse demie année à leur fils Isaiah le 20 juillet 2020. La famille a profité d'une virée en mer dans la baie de Saint-Tropez.
David Beckham au ski en famille, le 23 février 2020 sur Instagram.
Le gâteau d'anniversaire de Paris Hilton qui a célébré ses 39 ans le 21 février 2020.
Kim Kardashian et Kanye West au KFC de Strasbourg Saint-Denis, le 19 février 2020 à Paris.
Nicole Kidman profite de l'anniversaire de sa copine Reese Witherspoon (44 ans) pour faire une bonne action, sur Instagram, le 22 mars 2020.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel