Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Rachida Dati clashe Anne-Sophie Lapix et Sandrine Rousseau, grosses tensions en direct

Rachida Dati clashe Anne-Sophie Lapix et Sandrine Rousseau, grosses tensions en direct
Par Samya Yakoubaly Rédactrice
Cinéphile, elle adore regarder des bande-annonces et des moments historiques à la télévision. Le prochain James Bond ou le discours d’investiture de Barack Obama lui donnent les mêmes frissons.
10 photos
Sans surprise, l'atmosphère était électrique sur le plateau de France 2 après l'annonce des premières estimations du scrutin du premier tour des présidentielles, ce dimanche 10 avril 2022. Réagissant au duo gagnant Macron-Le Pen, Rachida Dati (LR) était très remontée, face à la présentatrice Anne-Sophie Lapix et Sandrine Rousseau (EELV).

L'ambiance était tendue sur les plateaux télévisés en cette soirée électorale de premier tour des présidentielles le 10 avril 2022. Sur France 2, Anne-Sophie Lapix a fait commenter les résultats notamment par la républicaine Rachida Dati et l'écologiste Sandrine Rousseau. Face aux résultats de Marine Le Pen placée en seconde position du scrutin derrière Emmanuel Macron et interrogée sur la position ambiguë d'Eric Ciotti (LR), la maire du 7e arrondissement n'a pas caché sa colère légendaire et a ainsi vivement critiqué la gauche et les médias, pointant du doigt leur responsabilité.

"Avec beaucoup de gravité, j'appelle à voter Emmanuel Macron", commence par dire Rachida Dati. "Le risque politique est moins grave que de voir une femme politique qui n'est que dans la haine et le rejet de l'autre. (...) J'en veux beaucoup à la gauche qui s'est éloignée des préoccupations des Français", dit-elle, s'attaquant ensuite aux médias en s'adressant à l'experte en journalisme politique Anne-Sophie Lapix : "Vous n'avez pas de responsabilités, vous les journalistes ? Vous êtes déconnectés des réalités des Français. (...) J'ai vu des éditos très très récents de journalistes très proches de vous..."

L'ancienne ministre de la Justice se fait ensuite couper par Sandrine Rousseau (EELV) : "C'est votre candidate [Valérie Pécresse] qui a parlé du grand remplacement ! Il ne faudrait pas inverser les responsabilités là-dessus." L'ex-garde des Sceaux lui rétorque alors : "Madame Rousseau, je n'inverse pas les responsabilités, vous devriez aussi en tirer les conséquences [de l'échec de la gauche], y compris dans votre parti."

L'échange tournant à la dispute, il devient inaudible. La présentatrice tente un rappel à l'ordre : "On ne peut pas parler en même temps sinon on ne comprend rien." La voix marquée par la colère et l'émotion, l'ancienne membre de l'équipe de campagne de Yannick Jadot reprend : "Quand les Républicains parlent de grand remplacement, ils accréditent l'idée d'un ennemi de l'intérieur. (...) Emmanuel Macron doit être à la hauteur de l'enjeu historique que l'on vit aujourd'hui."

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image