Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Renaud Lavillenie, un saut historique à 6,08 m : Record du monde en vue

16 photos
Lancer le diaporama
Renaud Lavillenie est devenu le second meilleur perchiste de tous les temps en franchissant 6,08 m lors du meeting de Bydgoszcz, en Pologne le 31 janvier 2014

En franchissant une barre à 6,08 mètres, Renaud Lavillenie est devenu le deuxième meilleur perchiste de l'histoire. Il a battu le record de France, qu'il avait déjà réalisé lui-même le 25 janvier à Rouen. A sept centimètres du record du légendaire Sergueï Bubka qu'il avait réalisé le 21 février 1993. Une hauteur qu'il pourrait bien être le premier perchiste à égaler ou à dépasser...

Ce 31 janvier 2014, les spectateurs du meeting de Bydgoszcz en Pologne ont vu un peu d'histoire. Renaud Lavillenie, champion olympique en titre, a franchi la barre des 6,08 m avec une facilité et une marge déconcertante, qui laisse deviner le potentiel énorme de ce garçon de 27 ans. Et le maître Sergueï Bubka, détenteur du record du monde vieux de 21 ans avec 6,15 m, ne s'y trompe pas dans les colonnes de L'Équipe : "C'est fantastique ! (...) Il est clairement au-dessus des autres, c'est de très loin le plus fort. S'il peut battre mon record du monde cette année ? Pourquoi pas ? Je sais que ça arrivera, et en tant qu'athlète, en tant que personnalité, en tant qu'homme, Renaud peut y parvenir."

Et qu'en pense le principal intéressé, aux anges après avoir battu son propre record de France et avoir tutoyé les sommets ? "Je n'ai aucune raison de ne pas le croire vu les progrès réalisés. (...) Mon optique n'est pas le record du monde et rien d'autre, c'est de sauter le plus haut possible et devant tout le monde aux championnats", expliquait-il au terme d'un meeting parfait.

Le Charentais de naissance pouvait logiquement apprécier ce saut parfait réalisé en indoor, effaçant un peu de ses larmes de Göteborg en mars 2013, où son saut à 6,07 m n'avait pas été homologué pour une histoire stupide de règlement : "J'ai le sentiment de m'être déconnecté de quelque chose et de m'être connecté à un nouveau monde. (...) Là je me suis dit : 'C'est énorme, ça y est je me rapproche du but ultime, de belle manière surtout.' "

Un Renaud Lavillennie qui espère bien décrocher un nouveau titre de champion du monde en mars prochain à Sopot en Pologne, et pourquoi pas en établissant un nouveau record du monde...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image