Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Richard Anthony, son fils Xavier accuse : ''On m'a pris la mort de mon père''

Richard Anthony, son fils Xavier accuse : ''On m'a pris la mort de mon père''
Sabine Anthony, sa deuxième épouse, Alexandre, Xavier et Cédric très éprouvés lors des obsèques de Richard Anthony, le vendredi 24 avril 2015, à Cabris (Alpes-Maritimes)
29 photos
Lancer le diaporama
Sabine Anthony, sa deuxième épouse, Alexandre, Xavier et Cédric très éprouvés lors des obsèques de Richard Anthony, le vendredi 24 avril 2015, à Cabris (Alpes-Maritimes)

Xavier Anthony a été privé de la mort de son père, Richard Anthony. Dans un entretien accordé à Marc-Olivier Fogiel, le fils de l'icône des yéyés, décédée à l'âge de 77 ans le 19 avril dernier, raconte comment son deuil lui a été refusé par la dernière compagne de son père qui, selon ses propos, ne l'aurait pas tenu informé de l'état de santé alarmant du chanteur...

Privé de la mort de son père

"On s'est octroyé la mort de mon père, on m'a pris la mort de mon père. Et dans le processus de deuil, j'ai besoin de récupérer la mort de mon père", confie-t-il à Marc-Olivier Fogiel dans un entretien diffusé sur RTL ce lundi 11 mai. Tout au long de cet entretien, il ne citera jamais le nom de l'ancienne compagne de son père, qui fut son infirmière et aura passé un peu plus de vingt ans à ses côtés, à qui il reproche son manque de communication.

Et les mots sont durs envers Elisabeth Cruchet. Des propos où l'on sent la colère d'un homme en deuil, mais également l'incompréhension... "Mon père a passé quelques jours à agoniser dans le coma, chez lui dans sa maison, raconte Xavier Anthony. Pendant ces trois jours, cette dame n'a pas jugé utile de prévenir ses enfants, les enfants de mon père. Et ensuite, j'ai appris le décès de mon père par Facebook. Il y a d'autres moyens de prévenir... Pour une fin de mois difficile, elle était toujours capable de trouver notre numéro de téléphone pour compléter la facture d'impôts, d'électricité ou le garagiste. Là, mon père passe trois jours dans le coma. Elle ne nous appelle pas."

"Richard dcd"

Il évoque également son frère Cédric, qui gérait les affaires de leur père, les problèmes administratifs. Et la façon dont celui-ci a appris la mort de Richard Anthony, par un SMS terrible, des heures après le drame : "Certes, moi, je suis à Manille et il m'a fallu vingt heures pour rentrer à Paris, mais mon frère était à Paris, il lui fallait une heure pour se rendre au chevet de son père. Mon père est décédé à 23h et le lendemain à 11h du matin, donc douze heures plus tard, mon frère a reçu un texto qui faisait partie d'un message groupé à quelques copains qui contenait ce message formidable : 'Richard dcd', en trois lettres, en langage SMS... Un choc pour mon frère, comme cela l'a été pour nous tous."

Xavier Anthony regrette ainsi de ne pas avoir été prévenu de ce qui arrivait à son père. De n'avoir pu lui dire au revoir et lui adresser les derniers mots d'un fils à son père : "En trois jours, il se passe beaucoup de choses, on peut se rendre au chevet de son père, lui tenir la main. Il y a beaucoup de choses qu'on aimerait lui dire même si on est pas sûr qu'il vous entende. Mais on aimerait au moins être là pour lui tenir la main et lui dire 'je t'aime' parce que, peut-être, il y a une chance que dans son coma ou son semi-coma il entende ces mots. Et ça, ça nous a été refusé, ça nous a été enlevé, sans raison apparente, si ce n'est 'ah bah non, je ne le fais pas.' "

Dernier au revoir

C'est à la morgue que Xavier Anthony dira au revoir au mythique chanteur. "J'ai pu une dernière fois le prendre dans mes bras, le serrer dans mes bras, j'ai pu comme un petit garçon pleurer sur son épaule en lui demandant beaucoup de choses, et surtout, ce qui m'a manqué, c'est de me dire qu'il était tout à fait mort", poursuit-il, ajoutant cette phrase terrible : "C'est au bout d'une demi-heure où l'on sert un cadavre dans les bras que l'on se dit qu'il ne nous entend pas, qu'il est froid. Et quand le froid du cadavre commence à vous traverser l'âme, l'esprit et le corps, là vous vous dites, 'non, il ne t'entend pas, c'est trop tard, parce que l'on ne t'a pas prévenu.' "

Si toute la famille était réunie à Cabris pour l'enterrement, - seuls six sur les neufs enfants du chanteur -, son ex-femme Sabine - maman de Xavier, Cédric et Alexandre - et sa dernière compagne, pour un dernier adieu, Xavier Anthony fustige l'attitude de cette dernière. "J'aurais aimé que l'attitude de la dernière compagne de mon père soit un peu plus intelligente et élégante car je pense que j'aurais aimé la prendre dans mes bras, la serrer dans mes bras en lui disant 'merci, tu t'es occupée de mon père pendant vingt ans, je comprends ta peine et j'espère que tu comprends la mienne.' Elle s'est exilée toute seule de ce truc familial car elle était elle avec son fils et certains de ses copains, et c'est très dommage parce que je sais que ce n'était absolument pas ce que mon père voulait", lâche-t-il à Marc-Olivier Fogiel.

Jalousie

Alors, comment expliquer cette attitude ? Xavier l'assure, ce n'est pas une question de sous, son père ayant contracté de nombreuses dettes auprès des impôts. "Personne n'aura rien", répète-t-il. Le début d'explication est peut-être à chercher du côté de la mère de Xavier, Sabine Anthony... "Je pense qu'il y a une grande frustration de la part de la dernière compagne de mon père de ne jamais avoir été mariée, et que systématiquement il y a une madame Anthony qui est notre mère et que partout, les gens considèrent notre mère, même quinze ou vingt ans après le divorce comme étant madame Anthony, analyse-t-il. Il y a donc une véritable jalousie. Ce qu'il faut comprendre, c'est qu'on divorce d'une femme, pas des enfants et nous, nous n'avons jamais divorcé de notre père, qui nous a aimés intensément, je le sais, j'en ai les preuves, jusqu'à la fin, il nous a rien légué si ce n'est de l'amour et des valeurs, et c'est tout ce qui compte."

Et le fils de l'artiste de conclure : "Je me réapproprie le décès de mon père pour faire mon deuil loin et tranquillement."

Xavier Anthony est à retrouver au micro de Marc-Olivier Fogiel sur le site de RTL (à partir de 28''30)

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image