Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Roberto Alagna : La mort tragique de sa première femme Florence, mère de sa fille Ornella

Roberto Alagna : La mort tragique de sa première femme Florence, mère de sa fille Ornella
Par Holo Han Rédacteur
Comme celui de la série My Holo Love, Holo le journaliste se fait discret. Il observe l'actualité mode, musique et sport, et l'analyse dans les moindres détails…
13 photos
Roberto Alagna dit craindre le bonheur. Il ressent cette peur depuis la mort de sa première épouse, Florence. La jeune femme a succombé à une tumeur au cerveau, seulement un an après la naissance de leur fille Ornella.

En 33 ans de carrière, Roberto Alagna a fait sourire (et pleurer) des millions d'amoureux d'opéra. En privé, le chanteur a connu le bonheur ultime et la plus profonde des tristesses. Sa première épouse, Florence, est morte seulement un an après la naissance de leur fille.

"Il n'en parle jamais, mais la blessure est là", confiait la mezzo-soprano Béatrice Uria-Monzon au Figaro en novembre dernier. Cette blessure est vieille de 28 ans. Roberto Alagna était alors marié à Florence, et la fille unique du couple, Ornella, avait 1 an. Sa carrière commençait à décoller. Le tenor est alors "au nirvana", un état de grâce ruiné par la maladie. "Le soir même, ma femme me dit qu'elle ne se sent pas bien : les médecins ont diagnostiqué une tumeur et tout s'est effondré, expliquait-il au quotidien suisse Le Matin en 2012. Depuis, j'essaie d'être heureux, mais jamais à 100%. Je sais que, lorsqu'on atteint cet état (ndlr: il claque des doigts), un truc négatif surgit derrière."

L'année suivante, Roberto Alagna confie à Gala : "Florence était bretonne, très belle, avec une santé insolente, jamais un rhume, rien. Du jour au lendemain, on découvre une tumeur au cerveau et elle meurt. Une injustice incroyable... Je me souviens, lorsque j'ai accompagné ma fille à l'école pour la première fois, j'étais en pleurs dans la voiture. Pas parce qu'elle me quittait pour la journée, mais parce que je voyais cette enfant sans maman et que je ne savais pas comment j'allais m'en sortir".

L'artiste invité dans l'émission Le Grand Échiquier s'en est finalement tiré, et avec brio...

Il a retrouvé l'amour, deux fois, d'abord avec Angela Gheorghiu (qu'il épouse en 1996, dont il se sépare en 2005 et divorce en 2013), puis avec Aleksandra Kurzak. Les deux chanteurs sont parents d'une fille, Malena (7 ans), et l'aînée de Roberto Alagna, Ornella, est devenue maman à son tour en donnant naissance à un petit garçon au cours de l'été 2016.

Malgré tous ces heureux événements, Roberto Alagna reste marqué par la mort de son premier amour. "Je suis mort avec elle, je ne suis plus le même depuis, confiait-il à M, le magazine du Monde en avril 2019. J'ai passé des années à craindre pour la vie de ma fille. Aujourd'hui encore, dès qu'un bonheur devient trop intense, je freine." Roberto Alagna a peur du bonheur mais ne cesse d'en procurer à des milliers de mélomanes.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image