Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Robin Thicke a-t-il copié Marvin Gaye ? Son tube Blurred Lines sur le gril...

Déjà au coeur de la polémique pour les propos jugés un peu trop osés de son tube Blurred Lines, Robin Thicke ne semble décidément pas tiré d'affaire. Serait-ce son succès phénoménal qui attirerait jalousie et convoitises ? Ce qui est certain, c'est que le crooner de 36 ans devra sans doute livrer une bataille très sérieuse contre les héritiers de Marvin Gaye. Explications.

On dit souvent que rien ne se perd, rien ne se crée et que tout se transforme. À l'heure où les accusations de plagiat vont bon train et s'enchaînent (Lady Gaga ou Katy Perry, pour ne citer qu'elles), cet adage ne pouvait résonner de manière aussi fracassante. À force de squatter la tête des charts avec son monstrueux Blurred Lines, Robin Thicke ne s'est forcément pas fait que des amis. Aussi, le chanteur a-t-il cherché à se mettre à l'abri de toutes allégations désobligeantes à l'encontre du tube de sa vie : il y a quelques jours, il déposait ainsi une action auprès de la justice américaine, devançant d'éventuelles mises en cause de la part, notamment, de la famille de Marvin Gaye - le roi de la soul et du funk décédé en 1984.

Car en fouillant bien dans le répertoire de ce dernier, on trouve effectivement un titre qui n'est pas sans rappeler les beats entraînants de Blurred Lines. Difficile de ne pas constater en effet les ressemblances plutôt frappantes entre la chanson de Robin Thicke et Got to Give it up, de Marvin Gaye sorti en 1977. Mais ça n'est pas tout, on retrouve également des similitudes avec Sexy Ways (1974) de Funkadelic, le groupe de George Clinton.

Sentant le danger à plein nez, le crooner et époux de Paula Patton a donc préféré se tourner d'emblée vers la justice dans l'espoir que celle-ci détermine que Marvin Gaye et George Clinton (et a fortiori leurs héritiers) ne sont pas détenteurs de tout un genre : oui, il s'est inspiré de leur travail, mais non, il ne les a pas "volés" argue-t-il.

Jusque-là, tout va bien sauf que cette tactique résolument inédite n'a pas exactement été du goût du fils de Marvin Gaye, Marvin Gaye III qui, dans une interview au site TMZ, a bien fait comprendre qu'il n'hésiterait pas non plus à monter au créneau. Selon lui, en agissant de la sorte, Robin Thicke a tout simplement manqué de respect à la mémoire de Marvin Gaye et, par conséquent, il a laissé sous-entendre qu'il envisageait de lancer lui aussi des poursuites. Affaire à suivre...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel