Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Roland-Garros 2012 : Jo-Wilfried Tsonga à l'assaut de la montagne Novak Djokovic

C'est un peu le match que tout le monde attendait... Plus que la finale qui devrait voir Rafael Nadal s'imposer une nouvelle fois sur "ses" terres parisiennes. Cette après-midi, sur les coups de 16h, Jo-Wilfried Tsonga, numéro un français et cinquième à l'ATP, affrontera le numéro un mondial, le Serbe Novak Djokovic.

Un cas de figure qui n'est arrivé que trois fois dans l'histoire de Roland-Garros. C'est dire si l'attente autour de ce match est grand. Car bien plus qu'un simple quart de finale, cette rencontre oppose deux joueurs aux objectifs différents. Pour Novak Djokovic, il s'agit d'écrire l'histoire du tennis en réalisant le Grand Chelem à cheval sur deux années, authentique exploit. Jo-Wilfried Tsonga visera lui une demi-finale devant son public. Mais Jo a en fait déjà atteint l'un de ses objectifs. Rejoindre Jean Borotra dans le cercle très fermé des joueurs français ayant disputé un quart de finale dans tous les tournois du Grand Chelem... "Je n'aurai jamais le palmarès de Rafa ou Roger, mais j'ai mes petits objectifs à moi. Si je pouvais n'avoir que des demies partout, ce serait mieux", confie-t-il dans les colonnes de L'Équipe.

En entrant sur le court Philippe-Chatrier devant 15 000 supporters acquis à sa cause, le Manceau aura la possibilité d'accéder à une demi-finale après laquelle il court depuis des années maintenant. Mais face à lui se dresse un roc. Un joueur à la panoplie complète, auteur d'une année 2011 exceptionnelle, qui, après avoir pris le pouvoir sur la plus haute marche du podium mondial, a enchaîné les victoires, notamment à Wimbledon, l'US Open et l'Open d'Australie. Impressionnant de régularité, de vitesse et d'abnégation, Novak Djokovic n'est plus le même joueur que Jo-Wilfried Tsonga avait battu pour la dernière fois en 2010, déjà lors d'un quart, en Australie. "Il a beaucoup pris en maturité. Avant, il servait moins bien et distribuait moins en coup droit. Il sait tout faire, il joue bien à la volée, il a du toucher, il retourne extrêmement bien", analyse le tricolore.

Alors, mission impossible pour Jo ? Pas sûr. Le Serbe n'est plus aussi souverain qu'auparavant. Pour preuve, les fautes directes qu'il accumule comme à ses débuts, des sautes de concentration et une sensation que le joueur n'est plus aussi dominateur. La preuve dimanche dernier lors de son match face à l'Italien Andreas Seppi, qui menait 2 sets à rien avant de se voir remonter par Nole. Alors oui, Novak Djokovic n'est pas au mieux, mais peu de chances qu'il fasse deux mauvais matchs de suite, comme l'explique Julien Benneteau dans L'Équipe : "C'est vrai, il n'est pas au top de son tennis. Il fait les mêmes fautes en coup droit qu'au début de sa carrière. Lui qui ne donne habituellement aucun point, il fait des fautes surprenantes en retour de revers sur deuxième balle. Mais il n'aura pas deux jours sans de rang."

Du côté du Français, on mise sur la ferveur du court Philippe-Chatrier. "C'est un défi, il va falloir sortir LE match. Ce sera plus dur pour lui car il a besoin de gagner. Pour moi, tout ce qui viendra maintenant sera un plus. Je serai libéré. La pression du public ? Elle me galvanise, moi, c'est une chance", ajoute Jo-Wilfried Tsonga. Et visiblement, on y croit du côté des anciens, Cédric Pioline en tête : "Parce que Jo n'a jamais aussi bien joué sur terre avant Roland." Même son de cloche chez Julien Benneteau, pour qui Tsonga dispose des atouts nécessaires pour mettre le Serbe en difficulté : "Service et coup droit, mais pas seulement. Je le trouve très fort en défense et il y aura des phases où il devra faire jouer un coup de plus à Djoko dans l'attente d'une situation de contre."

L'attente est donc grande dans le clan français, et les raisons d'y croire existent. Mais pour vaincre, il faudra prendre le match à son compte comme lors de ses succès en début d'année, et éviter les petites absences qui peuvent lui coûter cher...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Bande-annonce de "50 mn Inside" - diffusion samedi 8 juin 2019.
Rachel Legrain Trapani et Valentin Léonard s'affrontent au sprint devant Usain Bolt- 27 août 2019.
L'interview "VNR" de Philippe Lacheau sur Purepeople.com. Le 3 juillet 2019.
M.Pokora et Christina Milian se retrouvent pour un date, le 8 août 2019.
Rachel Legrain-Trapani se confie sur le plateau de TPMP sur Miss France 2019.
Ariane Bordier en interview pour "Purepeople.com". Juin 2019.
Sandra Sisley filme Laeticia Hallyday au restaurant à Saint-Barthélemy le 17 juillet 2019.
Cécile de "L'amour par défauts" a retrouvé sa fille Léa - "Crimes et faits divers" le 2 octobre 2019, sur NRJ12
Jean-Charles éliminé des "12 Coups de midi", le 15 octobre 2019, sur TF1
Thierry Beccaro fait ses adieux sur le plateau de Motus sur France 2, le 31 août 2019.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel