Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Roselyne Bachelot ministre et appauvrie : son salaire divisé par deux

Roselyne Bachelot ministre et appauvrie : son salaire divisé par deux
Par Camille Dubois Rédactrice
Passionné par le monde du showbiz français, il est un grand fan de Cyril Viguier, Bénabar ou encore de Chevallier et Laspalès. Il met sa passion pour l'actu des stars au service de son poste de rédacteur
Roselyne Bachelot - Dîner du 40ème Gala de Charité AROP (Association pour le Rayonnement de l'Opéra de Paris) à l'Opera Garnier à Paris le 27 février 2020. © Pierre Perusseau/Bestimage
11 photos
Lancer le diaporama
Roselyne Bachelot - Dîner du 40ème Gala de Charité AROP (Association pour le Rayonnement de l'Opéra de Paris) à l'Opera Garnier à Paris le 27 février 2020. © Pierre Perusseau/Bestimage
Dans un entretien au "Journal du dimanche", paru le 19 juillet 2020, Roselyne Bachelot explique que son salaire de ministre de la Culture a été divisé par deux, à cause de la crise liée au coronavirus.

En France, un ministre gagne 9 940 euros brut par mois. Normalement, c'est ce à quoi ont droit les nouveaux arrivés du remaniement du 6 juillet dernier. Pharmacienne, puis ministre reconvertie en chroniqueuse et en auteure, Roselyne Bachelot est désormais à la tête du ministère de la Culture.

D'après elle, la vie de femme politique est bien moins rentable que celle de personnalité médiatique. Dans un entretien au Journal du dimanche paru le 19 juillet 2020, Roselyne Bachelot explique que son salaire a été divisé par deux à cause de la pandémie de coronavirus. "Nul ne peut dire que je sers mes intérêts en acceptant ce poste dans un contexte aussi terrible. Je perds tout de même la moitié de mes revenus dans cette affaire", a-t-elle déploré, sans préciser s'il s'agissait de ses revenus d'avant ou de son salaire "normal" de ministre.

Le confinement aura surtout touché les activités culturelles en France. Alors que le cinéma s'est tout doucement relancé, on attend toujours les premiers concerts et spectacles. Nos confrères du JDD chiffrent un effondrement de 75% du chiffre d'affaires du spectacle vivant depuis le début du confinement, avec autant d'intermittents en détresse. "Le désastre est financier, mais il est aussi psychologique. Un acteur qui ne joue plus, un metteur en scène qui ne crée plus, un chanteur sans public, ce sont des situations humaines terribles", a-t-elle ajouté.

À peine nommée ministre de la Culture, le mandat de Roselyne Bachelot est déjà entaché d'une polémique. En déplacement à Nantes pour se rendre au chevet de la cathédrale incendiée ce week-end, la ministre a choisi de se déplacer en avion. Beaucoup, dont Ségolène Royal, lui ont reproché de choisir un moyen de transport à l'empreinte écologique forte, au lieu de prendre le train (trois heures seulement en TGV).

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image