Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Saad Lamjarred accusé de viol : renvoyé aux assises, le chanteur risque très (très) gros

Saad Lamjarred accusé de viol : renvoyé aux assises, le chanteur risque très (très) gros
Par Tom Spencer Rédacteur
Fan des corgis, des iconiques Spice Girls, de la princesse Diana et adepte de tea time, Tom Spencer aime notamment relater la vie des membres de la couronne britannique mais n’est jamais contre un petit détour outre-Atlantique.
11 photos
La saga judiciaire du chanteur Saad Lamjarred se poursuit. Accusé depuis 2016 du viol d'une jeune femme, il vient d'être renvoyé aux assises par la cour d'appel de Paris. Il encourt jusqu'à 20 ans de réclusion criminelle.

La justice s'abattra-t-elle un jour vraiment sur Saad Lamjarred ? En 2016, ses fans apprenaient avec stupeur qu'il avait été arrêté à Paris après la plainte déposée par une jeune femme de 20 ans affirmant qu'il l'avait violée dans sa chambre d'hôtel. Incarcéré dans la foulée, il avait été libéré sous bracelet électronique en avril 2017. La prison pourrait bien être aujourd'hui en ligne de mire.

Comme le rapporte l'AFP, la Cour d'appel de Paris a de nouveau renvoyé aux assises le chanteur marocain Saad Lamjarred pour viol aggravé. L'artiste âgé de 35 ans avait été auparavant renvoyé en correctionnelle en avril 2019 par un juge d'instruction qui avait requalifié les faits en "agression sexuelle" et "violences aggravées". Mais en janvier 2020, la chambre de l'instruction de la Cour d'appel avait infirmé une première fois cette ordonnance, estimant que les faits devaient être qualifiés de viol, un crime passible des assises. Problème : la Cour de cassation avait toutefois invalidé cette décision, pour un défaut de signature du président de la chambre ! Une sacrée boulette désormais réparée. Ressaisie des faits, la Cour d'appel a de nouveau ordonné mardi 2 mars 2021 que Saad Lamjarred soit jugé aux assises pour "viol aggravé", conformément aux réquisitions du parquet général.

Saad Lamjarred, qui peut encore saisir la Cour de cassation, risque 20 ans de réclusion criminelle. Un temps, il avait notamment eu pour avocat le célèbre Eric Dupond-Moretti, devenu ministre de la Justice et Garde des Sceaux. "Nous sommes satisfaits, la cour d'assises est la juridiction adéquate pour juger les faits dont a été victime ma cliente", a réagi auprès de l'AFP l'avocat de la plaignante, Me Jean-Marc Descoubès. La jeune femme, Laura P., "essaie de continuer à vivre à peu près normalement et elle affrontera le procès", a-t-il ajouté. Une attente déjà longue de cinq ans que l'on imagine particulièrement insoutenable.

D'autres accusations contre le chanteur

Saad Lamjarred traîne aussi d'autres casseroles. Il a notamment été accusé d'avoir violé et frappé une jeune Franco-Marocaine à Casablanca en 2015. La plaignante s'était ensuite mise en retrait de la procédure et le juge avait ordonné un non-lieu pour ce volet. Il a également été mis en examen en août 2018 pour le viol d'une jeune femme à Saint-Tropez, sur la Côte d'Azur. L'artiste avait ensuite été incarcéré durant deux mois et demi avant d'être libéré et contraint de résider à Paris le temps de l'enquête, menée par un juge d'instruction de Draguignan (Var).

Même à l'étranger, son nom avait été cité dans une affaire similaire, à New York. Mais cette-fois, la plaignante avait accepté un accord à l'amiable au civil et refusé un procès au pénal.

Saad Lamjarred reste présumé innocent des faits reprochés jusqu'au jugement définitif de ces affaires.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image