Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Sarah Abitbol agressée sexuellement ? L'entraîneur Gilles Beyer la traite de menteuse et manipulatrice

12 photos
Voir 12 photos
Sarah Abitbol agressée sexuellement ? L'entraîneur Gilles Beyer la traite de menteuse et manipulatrice
Accusé de harcèlement et d'agressions sexuelles par son ancienne protégée, l'ex-patineuse artistique Sarah Abitbol, l'entraîneur Gilles Beyer se défend de ces accusations. Mis en examen en janvier, il assure que les relations étaient consenties.

C'était il y a plus d'un an maintenant. L'ancienne championne de patinage artistique Sarah Abitbol sortait son livre Un si long silence le 30 janvier 2020. Dedans, celle qui a remporté une médaille de bronze aux championnats du monde en 2000 y décrit son viol, à l'âge de 15 ans, par son entraîneur de l'époque, Gilles Beyer. La jeune femme aujourd'hui âgée de 45 ans raconte comment, entre 15 ans et 17 ans, cet homme lui a également fait subir des attouchements et du harcèlement sexuel.

Un an plus tard, Gilles Beyer a été mis en examen début janvier par la brigade de protection des mineurs (BPM). Une situation que vit très mal l'ancien entraîneur comme il le raconte à une enquêtrice venue l'interroger. "Depuis la sortie de ce livre, je suis devenu le salaud, le violeur de jeunes filles", assure-t-il au deuxième jour de sa garde à vue, selon des propos rapportés par Le Parisien dimanche 25 avril.

Lors de sa garde à vue les 6 et 8 janvier dernier, Gilles Beyer a été interrogé à cinq reprises par les enquêteurs de la BPM. Il a réfuté la version de Sarah Abitbol et assuré que les relations entre eux étaient consenties, bien que la jeune fille était alors adolescente. "Je l'ai raccompagnée chez elle, sa mère n'était pas arrivée. Sarah m'a dit qu'elle allait prendre une douche. Elle est revenue vers moi ensuite, très dévêtue, et elle m'a fait des avances. Et je n'ai pas su résister", a-t-il décrit aux enquêteurs. Il va reconnaître trois relations sexuelles avec la patineuse entre 1991 et 1992, ainsi que de nombreux refus de sa part face aux avances de la jeune fille.

L'ancien entraîneur explique que Sarah Abitbol l'a fait chanter pendant plusieurs mois. Elle lui aurait mis la pression en lui faisant croire qu'elle allait tout dévoiler à ses parents, ainsi qu'à sa femme de l'époque. "J'en profite pour dire, puisqu'on est sur le sujet de Sarah Abitbol, que c'est une menteuse et une manipulatrice, puisqu'elle a présenté ça comme un viol alors que ça n'en était pas un", finit-il par lâcher aux enquêteurs. Pour lui, l'ex-patineuse, qui vit désormais aux États-Unis avec son mari et sa fille, l'a accusé l'an dernier dans l'unique but de le "faire tomber" pour devenir entraîneur national de patinage.

D'autres voix se lèvent pour l'accuser

Après l'ouverture d'une procédure en février 2020 pour viols et agressions sexuelles sur mineurs par personne ayant autorité sur la victime, Sarah Abitbol a elle aussi été entendue par la BPM. Elle a raconté avoir subi entre 10 et 12 viols de l'été 1990 au printemps 1992 de la part de Gilles Beyer. Les enquêteurs vont néanmoins avoir du mal à trouver d'autres témoignages incriminant l'ancien champion de France âgé de 64 ans. L'omerta qui règne dans le milieu du patinage artistique semble nouer certaines langues...

Finalement, plusieurs filles ont témoigné. L'une d'elles a rapporté une relation avec Gilles Beyer datant de la fin des années 1980, alors qu'elle n'est encore qu'une adolescente face à un entraîneur de 14 ans son aîné. L'enquête se poursuit pour les enquêteurs de la BPM, qui continuent leurs investigations et doivent démêler le vrai du faux dans cette bien sombre histoire.

Gilles Beyer reste présumé innocent des faits qui lui sont reprochés jusqu'au jugement de cette affaire.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image