Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Scandale X Factor : Natalia Kills, risée de la toile, parle et s'excuse à peine

Scandale X Factor : Natalia Kills, risée de la toile, parle et s'excuse à peine
Par Nicolas N.
22 photos
Lancer le diaporama
Natalia Kills et son mari Willy Moon humilient un candidat, Joe Irvine, dans X Factor en Nouvelle-Zélande, mars 2015.

Il aura suffit d'un seul prime à Natalia kills et son époux Willy Moon pour se mettre une nation et tout le web à dos. Juré de l'émission X Factor en Nouvelle-Zélande, le couple s'est fait virer sans ménagement après avoir violemment humilié un candidat en direct. Joe Irvine a reçu le soutien de tout son pays, des internautes et de nombreuses stars. De retour mardi à Los Angeles, Natalia Kills a marmonné de très faibles excuses à l'aéroport devant une caméra de MTV.

Licenciés dans la foulée d'un prime time fort commenté, Moon et Kills n'ont pas dit un mot à la presse en embarquant à Auckland. À leur arrivée à Los Angeles en revanche, la chanteuse de 28 ans a daigné prononcer quelques mots d'apaisement : "Je voudrais souhaiter le meilleur à Joe Irvine et aux garçons de mon équipe", a glissé la jeune femme. Pour rappel, elle lui avait dit après sa prestation : "Je suis dégoûtée de voir à quel point tu as copié mon mari, de la coiffure au costume. (...) Tu me rends malade ! C'est absolument dégoûtant. Tu n'as aucune identité ! Je ne peux pas le supporter. J'ai honte d'être là !" Quant à Willy Moon, il avait carrément comparé le jeune candidat de 25 ans au tueur du film Psychose, Norman Bates.

Si elle souhaite le meilleur à Joe Irvine, Natalia Kills sous-entend que tout ceci n'est pas entièrement de sa faute : "Il n'y a pas de conspiration fabriquée derrière tout ça. Il n'y a rien. J'aime mon mari de tout mon coeur, on se serre les coudes quoi qu'il advienne. Il n'y a pas qu'une seule version dans cette histoire mais je ne mettrai pas en péril toute une industrie qui divertit les masses depuis des années et des années. Alors merci à tous pour votre soutien, merci à mes fans et merci à mon mari." Qu'entend-elle par mettre en péril l'industrie du spectacle ? Mystère...

Sévère retour de bâton

Suite à ce fameux prime, une pétition pour que Natalia Kills soit virée du programme a recueilli plus de 75 000 signatures en quelques heures. Sur Internet, on l'accuse d'avoir elle-même copié ses looks sur ceux de Lady Gaga, M.I.A et Cléopâtre. Melanie Blatt du groupe All Saints, autre jurée de X Factor en Nouvelle-Zélande, l'a publiquement traitée de "conne". Lorde a fait parvenir des cupcakes à Joe Irvine et Ed Sheeran lui a apporté son soutien. Quant à Ellie Goulding, elle n'en revient toujours pas : "Je ne peux m'empêcher de commenter ce qu'il s'est passé dans X Factor parce ce que je n'arrive pas à m'enlever de la tête combien c'était méchant. Dieu merci, ils sont partis."

C'est l'un des patrons de la chaîne qui diffuse X Factor qui a annoncé lundi que le couple était viré en raison de ses "propos inacceptables" et de ses "attaques destructrices" envers le candidat. Pour beaucoup, Kills et Moon ont saboté leur carrière ce soir-là. C'est l'avis de Louis Walsh, producteur et vétéran des télé-crochets britanniques : "Elle n'a de toute évidence aucune classe, aucun goût et elle ne retravaillera plus jamais. Sérieusement, qui voudrait l'engager ?" Remonter la pente sera d'autant plus ardu que Natalia Kills n'a plus de maison de disques : un représentant de Cherrytree Records a confirmé au DailyMail australien qu'elle n'avait plus de contrat avec eux depuis plusieurs mois.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image