Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Scarlett Johansson, héroïne bad ass en 5 rôles-clés

5 photos
Lancer le diaporama
Retour sur la carrière de l'héroïne de "Ghost in the Shell".

Bientôt à l'affiche de Ghost in the Shell, Scarlett Johansson s'est distinguée dans l'industrie du cinéma par sa capacité à évoluer dans différents registres. De la toute jeune femme innocente de Lost in Translation au cyborg conscient de Ghost in the Shell, Scarlett s'est démultipliée. Mais pour cette sortie, retour sur cinq rôles-clés qui ont fait de la belle Américaine une héroïne bad ass.

The Island (2005)

Dans ce blockbuster de science-fiction, Michael Bay confie à la starlette montante un rôle sur mesure, celui de l'ingénue charmante, produit parfait d'une immense colonie souterraine où la vie est étroitement surveillée et régie par des codes très stricts, qui va s'émanciper. Scarlett y joue Jordan Two-Delta, une jeune clone qui fait équipe avec Lincoln Six-Echo (Ewan McGregor) pour s'échapper. The Island est le premier d'une saga de film d'anticipation dans laquelle Scarlett va monter en puissance.

Avengers (2012)

Après une flopée de prestations remarquées où elle hérite de rôles dramatiques parfois sombres, incarnant une forme d'indépendance (Le Dahlia Noir, Match Point, Scoop), Scarlett plonge dans le costume de Black Widow, que l'on avait pu apercevoir brièvement deux ans plus tôt dans Iron Man. Le début d'une belle histoire, celle d'un rôle qui lui sied à merveille. Natasha Romanoff, alias Black Widow (la Veuve Noire) est une femme mystérieuse, très indépendante et solitaire, dont on ne sait finalement pas grand-chose. Sa prestation est si séduisante que les fans de Marvel réclament un film sur son personnage. On l'attend toujours...

Under the Skin (2013)

Peut-on être bad ass tout en étant l'héroïne d'un film d'auteur ? Seule Scarlett Johansson pouvait concilier les deux et les faire cohabiter dans le même corps, celui de Laura. Le pitch est simple : Une extraterrestre arrive sur Terre pour séduire des hommes avant de les faire disparaître. La performance de l'actrice américaine est ahurissante, sensuelle et étouffante, mais assurément magnétique. Il s'agit probablement à ce jour de sa meilleure prestation.

Lucy (2014)

Luc Besson a compris avant les autres que Scarlett Johansson pouvait tenir un film à elle toute seule. Le réalisateur français lui a ainsi confié les clés de son blockbuster Lucy (son plus gros succès). ScarJo y incarne une jeune étudiante dont les capacités intellectuelles se développent à l'infini. Un chapitre-clé dans la carrière de la comédienne.

Ghost in the Shell (2017)

Adaptation du célèbre manga, Ghost in the Shell pouvait être le projet le plus casse-gueule et risqué de la carrière de l'Américaine. Il s'avère en fait être une réussite, et pour son interprète principale, la fin d'une saga SF qui avait débuté par The Island. On y retrouve une cyborg dotée d'une conscience, affirmée et indépendante, qui découvre son véritable passé et décide de se venger avec un sens de la manipulation aigu. L'apogée de l'héroïne bad ass !

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel