Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews
NEWSLETTER

Sébastien Auzière : Ce que le fils de Brigitte Macron n'aimait pas avec sa mère

Par Samya Yakoubaly Rédactrice
Cinéphile, elle adore regarder des bande-annonces et des moments historiques à la télévision. Le prochain James Bond ou le discours d’investiture de Barack Obama lui donnent les mêmes frissons.
18 photos
Pour Inès de la Fressange, Brigitte Macron livre ses confidences "mode", elle qui est une amatrice notoire des belles tenues. Revenant sur sa jeunesse, l'épouse du président de la République évoque également comment elle a transmis ce goût à ses trois enfants, avec plus ou moins de facilité.

Spontanée et sincère, la première dame de France Brigitte Macron a accordé un entretien à Inès de la Fressange pour son journal, publié avec le magazine Elle ce 18 novembre 2021. Un entretien qui parle évidemment de mode, les deux femmes étant des aficionados et ont certainement dû se croiser lors des Fashion Week. Habillée en Louis Vuitton par son ami Nicolas Ghesquière qui adapte les tenues à sa silhouette lors des événements officiels, l'épouse d'Emmanuel Macron goûte aux créations de luxe de cette prestigieuse maison mais pas seulement. Elle aime Alexandre Vauthier, Olivier Rousteing ou encore Barbara Bui. Cependant, avant d'évoluer dans les hautes sphères du pouvoir, elle a été une jeune fille puis une enseignante comme les autres et une maman de trois enfants. Quel était son rapport à la mode à l'époque.

Habillée de jupe plissée et chemisier dans son enfance à l'école Notre-Dame du Sacré-Coeur, Brigitte Macron se souvient des pantalons qu'elle portait le week-end, une libération de l'uniforme. Elle aimait aller faire les magasins deux fois par an avec son père, sous le regard de sa mère, qui se méfiait parfois de ses choix : "Elle était très élégante alors que j'étais plutôt excentrique. Il ne fallait pas que ce soit trop court, pas de couleur fluo et pas de cuir."

Une fois devenue maman - de Sébastien en 1975, de Laurence deux ans après et enfin de Tiphaine, née en 1984 -, elle a essayé de transmettre son goût pour la mode. Avec plus ou moins de succès : "Avec mes filles, je n'ai jamais été prescriptrice ou censeure en matière de mode. Elles mettaient ce qu'elles voulaient. J'ai aussi un fils, et ce n'est pas rien d'avoir un garçon qui n'aime pas la mode. On essaie d'éduquer quand on est maman, mais on fait ce qu'on peut. Les filles adoraient faire les courses avec moi, mais mon fils, beaucoup moins." Homme discret, ce n'est pas avec lui qu'elle peut partager un coup de coeur mode, mais plutôt avec sa dernière, remarquée récemment, stylée et rock, lors du défilé Etam.

Pour aller travailler au lycée de La Providence à Amiens, là où elle a rencontré Emmanuel Macron, la first lady ne s'imaginait pas dans un défilé : "C'était surtout très simple. Quand vous avez cours à 8h et que vous avez trois enfants, vous voyez les choses différemment. J'habitais à quinze kilomètres de Strasbourg et mes trois enfants étaient dans trois écoles différentes. La priorité du matin n'était pas de penser à ce que j'allais mettre. Quand j'étais prof, je portais systématiquement un jean, un chemisier et une veste."

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image