Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Ségolène Royal regrette le jour où elle a été filmée après son accouchement

Ségolène Royal regrette le jour où elle a été filmée après son accouchement
Par Ari Guardiola Journaliste
Si elle a bien fait son choix (évident) entre Leo Messi et Cristiano Ronaldo, il n’est pas question de décider qui elle préfère entre Meghan Markle et Kate Middleton. Poissons ascendant Verseau, elle est dotée d'un sixième sens qui l'aide à vous dénicher les informations les plus cachées sur vos stars préférées.
8 photos
Lancer le diaporama

Invitée par BFM TV par Christophe Ono-Dit-Biot, directeur adjoint du magazine Le Point, à revenir sur des moments importants de sa vie politique, Ségolène Royal a admis un réel regret. Avoir accepté de se faire filmer le lendemain de son accouchement, en 1992.

"C'est peut-être une erreur d'avoir fait ça, a-t-elle confié. C'était mon premier poste minis­té­riel et je ne me suis peut-être pas rendu compte de l'im­pact des images. Je voulais assu­mer – c'est peut-être un peu naïf à l'époque – le fait qu'on pouvait à la fois travailler et avoir un enfant." Le 2 juillet 1992, la ministre de l'Écologie, du Développement durable et de l'Énergie, alors ministre de l'Environnement du gouvernement Bérégovoy, accepte de se faire filmer par les caméras de TF1 et Antenne 2, le lendemain de son accouchement. Grâce à des archives de l'INA, on peut ainsi revoir Ségolène Royal s'occuper de sa petite Flora, quatrième et dernier enfant, fruit de ses amours avec François Hollande.

Cette visite à la maternité marque alors la première fois dans l'his­toire de la Répu­blique, le fait qu'une ministre accouche dans l'exer­cice de ses fonc­tions. "J'ai hésité car en même temps c'est une vie privée à laquelle on a le droit, ajoute-t-elle au cours de son interview pour BFM TV. Mais en même temps, c'est vrai que c'est assez excep­tion­nel et puis je le fais en même temps pour la cause des femmes." C'est en effet dans la volonté de défendre la cause féministe que l'ex-compagne de François Hollande a finalement accepté, comme elle l'indique : "Par rapport à toutes les femmes dont on dénie l'in­tel­li­gence sous prétexte qu'elles ont des enfants, je voulais montrer qu'on peut conti­nuer à être ministre et en même temps assu­mer le fait d'avoir quatre enfants, a-t-elle expliqué. C'était un geste mili­tant. Vu l'in­ter­pré­ta­tion qui en a été faite, c'était sans doute une erreur."

Rappelons qu'elle avait égale­ment fait la couver­ture de Paris Match à la mater­nité, Flora dans les bras. Nos confrères de Voici rappelent pour l'anecdote qu'elle avait à l'époque accordé une inter­view au maga­zine au cours d'un entre­tien réalisé, entre autres, par Valé­rie Trier­wei­ler.

Ségolène regrette-t-elle également son récent tweet qui a fait des vagues ?

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image