Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Smaïn et Karim Achoui : Poursuivis pour faux et usage de faux, Smaïn se défend !

Réactualisation de 19h45 : Ce vendredi 25 mars, Karim Achoui a été condamné par le tribunal correctionnel de Paris pour avoir diffamé le commissaire de police de la brigade de Versailles Stéphane Lapeyre, qu'il accusait d'avoir "quelque chose à voir" dans la tentative d'assassinat dont il a été victime en 2007.

Concernant la plainte déposée par le frère de Karim Achoui, comme expliqué ci-dessous, le comédien Smaïn a tenu à faire savoir dans un communiqué :"J'ai eu connaissance de cette plainte directement par M. Mourad Achoui. Ce dernier m'a contacté téléphoniquement cette semaine pour me faire part qu'il avait appris que son frère, Karim Achoui, aurait imité sa signature dans les actes de gestion de son restaurant Le Zarma géré par une société dans laquelle ma propre société Rouge Basket a été associée deux mois environ. Je ne suis en aucun cas directement concerné par cette plainte même si ma société est visée" D'autre part, le comédien a précisé que son avocat va se rapprocher des parties en cause pour élucider ce "différend" ( ça ressemble à quelque chose de plus grave qu'un différend quand on imite la signature de quelqu'un...) et pour que "son nom ne soit pas mêlé à cette affaire". Judiciairement peut-être, mais médiatiquement... c'est un peu tard. Il doit avoir les boules Smaïn, voilà bien une histoire qui ne doit pas, du tout, lui faire plaisir !

Alors que l'ex avocat de 43 ans Karim Achoui a été remis en liberté dimanche 20 mars, après avoir été placé en garde à vue deux jours plus tôt pour "violences volontaires" à l'égard de sa petite amie (des actes pour lesquels il sera jugé devant le tribunal correctionnel de Paris le 5 avril prochain), voilà qu'une nouvelle plainte a été déposée à son encontre cette semaine pour "faux et usage de faux".

Selon l'AFP, l'auteur de cette dernière n'est autre que Mourad Achoui, le frère de l'ex-homme de loi, qui a annoncé, au commissariat de police du VIe arrondissement de Paris, que ce dernier avait "imité sa signature" dans un document ayant permis l'ouverture d'un restaurant du VIe arrondissement. Smaïn aurait été abusé par son ex associé, Karim Achoui, d'après nos informations. En effet, ce dernier lui aurait fait croire que son frère Mourad venait juste de passer pour signer les fameux documents... pour justifier l'absence de ce dernier au moment des signatures des actes !

Cet établissement, baptisé le Zarma, est décidément la source de gros soucis judiciaires pour Karim Achoui. Souvenez-vous, en janvier dernier, il a été condamné à un an de prison ferme pour travail dissimulé au sein de ce lieu (une décision dont il a fait appel).

Alors que la plainte de Mourad Achoui vise également l'humoriste Smaïn, qui s'était associé à l'ancien avocat pénaliste lors du lancement du restaurant (en mars 2010), rappelons que ce dernier avait tenu à faire savoir qu'il lui avait revendu ses parts dès le mois de juin 2010 et n'était donc en aucun cas concerné par cette affaire de travail dissimulé.

Ce n'est pas la première fois qu'un tel motif de plainte est déposé à son encontre. Souvenez-vous, une affaire de faux et l'utilisation de la signature de son ex-femme pour monter un commerce (fait qu'il a toujours nié) lui avait valu, en janvier 2009, un an de prison avec sursis, 20 000 euros d'amende et surtout l'interdiction d'exercer sa profession d'avocat pendant cinq ans (il a depuis été radié du barreau).

Décidément Karim Achoui n'en a pas fini avec la justice... Il attend aujourd'hui la réponse du tribunal correctionnel de Paris suite à une plainte en diffamation par les services de police à son encontre.

Et selon la formule consacrée, il reste innocent de tous les faits qui lui sont reprochés avant condamnations définitives... Maintenant, le pluriel à condamnations s'impose !

Affaire à suivre.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Rachel Legrain-Trapani sur le plateau de TPMP People le 25 octobre 2019.
Laura Lempika au micro de "Purepeople.com", le 15 octobre 2019. Elle s'est prêtée au jeu du Vox Populi, où elle doit répondre aux commentaires d'internautes.
Rachel Legrain-Trapani dans Affaire conclue, sur France 2, le 10 septembre 2019
Elodie Frégé rétablit la vérité sur le plateau de C8 au sujet de Michal, le 11 octobre 2019.
Jade Lagardère sur Instagram.
Pascal Soetens répond aux méchants commentaires- Instagram- 5 septembre 2019.
Isabelle Balkany réagit à l'incarcération de son mari, Patrick Balkany, sur BFMTV le 13 septembre 2019. Le maire de Levallois-Perret et son épouse ont été reconnus coupables de fraude fiscale.
Exclu - Marion Bartoli répond aux questions de Purepeople.com pour le format La Liste. Mai 2019
Exclu - Amel Bent se confie au micro de Purepeople.com. Mai 2019
Pascal Soetens répond aux méchants commentaires- Instagram- 5 septembre 2019.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel