Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Sofia Vergara : Grosse victoire dans l'affaire des embryons, son ex la traite de meurtrière

12 photos
Voir 12 photos
Fin d'une longue bataille juridique pour Sofia Vergara. L'actrice américano-colombienne a obtenu gain de cause dans l'affaire qui l'opposait à son ancien fiancé, l'homme d'affaires Nick Loeb. Depuis leur séparation, il insistait pour "donner le droit de vivre" aux embryons qu'ils avaient fait congeler lorsqu'ils étaient ensemble.

Sofia Vergara a obtenu gain de cause dans l'affaire de ses embryons congelés. L'actrice de Modern Family a remporté la bataille juridique qui l'opposait à son ancien compagnon, Nick Loeb, le mardi 2 mars 2021. Une cour de Los Angeles a déterminé qui de Sofia Vergara ou son ex allait obtenir le droit, ou non, d'utiliser ces embryons prélevés lors de leurs fiançailles en 2013.

Après leur séparation l'année d'après, Sofia Vergara s'était mariée à l'acteur Joe Manganiello en novembre 2015, qui est toujours son mari. En 2017, la comédienne d'origine colombienne avait lancé une procédure de justice afin d'empêcher son ex Nick Loeb d'utiliser ces embryons crées par fertilisation in-vitro (FIV) sans son accord, ce qu'il aurait projeté de faire à de nombreuses reprises, s'en remettant également à la justice.

Désormais, la justice californienne s'est rangée du côté de Sofia Vergara et a demandé à ce que Nick Loeb ne puisse pas "créer un enfant sans la permission explicite de l'autre personne", d'après les documents obtenus par People.

Une décision qui ne satisfait pas du tout Nick Loeb, véritable chrétien extrémiste qui voit la destruction de ces ovocytes comme des meurtres. Pour lui, le juge "était clairement influencé par Hollywood". "C'est triste que Sofia, une catholique dévouée, créé des bébés juste pour les tuer", a-t-il réagi dans un communiqué lunaire.

Malheureusement Nick Loeb ne s'était pas arrêté là. En plus de cette bataille juridique californienne, l'homme d'affaires religieux avait également essayé d'obtenir la "garde" des embryons congelés dans l'État de Louisianne, afin de leur attribuer un statut légal. Une tentative peu fructueuse, la cour de l'État s'étant rangée auprès de Sofia Vergara en janvier dernier.

Par le passé, Nick Loeb avait déjà déraillé sur le sujet, clamant vouloir "donner le droit de vivre" aux embryons. Cette affaire a été une véritable bataille pour les deux parties. La voilà close après plus de trois années de procédures.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image