Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Sophie Marceau : 10 ans après, nouvel incident coquin à Cannes !

12 photos
Lancer le diaporama

Sophie Marceau et le Festival de Cannes, c'est une histoire coquine qui dure ! L'actrice française de 48 ans est l'un des membres du jury de cette 68e édition. Après l'ouverture des festivités durant laquelle elle est apparue absolument radieuse, la star a fait sensation en cette soirée du 14 mai pour la montée des marches du film Mad Max: Fury Road. En cause ? Un incident vestimentaire. Un de plus... Sa robe portefeuille a en effet laissé entrevoir sa culotte.

Si elle avait choisi un dos nu signé Chanel qui permettait d'admirer son dos et ses jambes parfaites pour la cérémonie d'ouverture et le dîner prestigieux qui a suivi, Sophie Marceau a opté ce soir pour une toilette couleur ivoire nouée à la taille. Le problème avec cette sublime création, c'est qu'un coup de vent était susceptible d'en dévoiler un peu trop. Le dieu Éole, ce coquin, ne s'est donc pas privé de souffler pour dévoiler le sous-vêtement de la star hexagonale.

De quoi rappeler un autre incident, fort connu, dont elle avait déjà été victime en 2005 : la bretelle de sa robe avait lâché brusquement sur le tapis rouge et son sein était apparu aux yeux de tous. Mais loin de s'en offusquer, la brune avait éclaté de rire. De quoi rendre plus légendaire encore la poitrine de l'héroïne de Fort Saganne, à laquelle font déjà référence deux chansons, l'une de Julien Clerc (Assez, Assez, en 1997) et l'autre d'Alain Souchon (Au ras des pâquerettes, en 2002). Dans Marie Claire en 2013, elle expliquait que sa poitrine devait "avoir quelque chose de rassurant : ça ne peut pas être sexuel". Elle s'était dite "flattée" de "rester un fantasme" parce que "les hommes [la] savent inaccessible".

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image