Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Soprano, sa tentative de suicide : Bouleversant, il raconte...

9 photos
Lancer le diaporama
Le rappeur a révélé ce qui l'a aidé à s'en sortir.

C'est en 2002, avec le groupe Psy 4 de la rime, que Soprano (Saïd M'Roumbaba de son vrai nom) est révélé au grand public avec le titre Le son des bandits. Et durant plusieurs années, il s'imposeront dans le monde du rap français. Mais cela ne suffit plus : l'interprète de Cosmo souhaite se lancer en solo, un rêve qu'il réalise en 2007.

L'artiste d'origine comorienne, récemment élu personnalité préférée des jeunes, proposait à l'époque des compositions parfois sombres, faisant référence à une période noire de sa vie. En effet, trois ans plus tôt, Soprano a connu une longue période de dépression comme il l'a rappelé dans 50 Minutes Inside (TF1) samedi 22 avril 2017 : "A une époque, j'étais très écorché vif, très mélancolique dans mes chansons (...). Il y avait même une période où je pensais en finir avec ma vie. J'ai même tenté malheureusement et heureusement que non."

Le papa d'Inaya (née le 12 juillet 2007), Lenny (né le 22 janvier 2009) et Luna (née le 10 mars 2012) a heureusement retrouvé goût à la vie grâce à son entourage : "J'ai appris à aimer la vie à travers les gens, les rencontres que j'ai faites. Quand je me suis marié, mes enfants m'ont redonné le boost. Mes amis et mon public aussi. Ça m'a donné envie de quitter la dépression, la mélancolie."

Le voyage qu'il a fait en Côte d'Ivoire en août 2011, dans le cadre d'un festival de musique, a également été un élément déclencheur. Le membre des Enfoirés (depuis 2016) a en effet décidé de se rendre dans un village à quelques kilomètres d'Abidjan afin de visiter un orphelinat. Une expérience qui l'a bouleversé : "J'ai pris une grosse claque. Je me suis dit qu'il fallait que je monte ma fondation pour pouvoir faire quelque chose aux Comores, le pays de mes parents (...). Ça a recadré ma musique, mes textes, ma vie, mes priorités. Et ça a endurci mes valeurs."

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel